vendredi 20 avril 2018

ETUDE RECHERCHE FRANCE Utilisation de la kétamine pour l'idéation suicidaire à l'hôpital général: rapport de cas et revue sommaire.

Titre original : Ketamine Use for Suicidal Ideation in the General Hospital: Case Report and Short Review.
Vulser H1, Vulser C, Rieutord M, Passeron A, Lefebvre D, Baup E, Seigneurie AS, Thauvin I, Limosin F, Lemogne C.

1H. VULSER, LIMOSIN, and LEMOGNE: Service de Psychiatrie de l'adulte et du sujet âgé, AP-HP, Hôpitaux Universitaires Paris Ouest; Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Faculté de Médecine; and Inserm, U894, Centre Psychiatrie et Neurosciences, Paris, France C. VULSER, LEFEBVRE: Service d'Anesthésie Réanimation, AP-HP, Hôpitaux Universitaires Paris Ouest, Paris, France RIEUTORD, BAUP, SEIGNEURIE, and THAUVIN: Service de Psychiatrie de l'adulte et du sujet âgé, AP-HP, Hôpitaux Universitaires Paris Ouest PASSERON: Service de Médecine Interne, AP-HP, Hôpitaux Universitaires Paris Ouest, Paris, France.
J Psychiatr Pract. 2018 Jan;24(1):56-59. doi: 10.1097/PRA.0000000000000282.


La perfusion de kétamine à faible dose peut avoir des propriétés antisuicides rapides. Un tel traitement peut donc être utile à l'hôpital général pour prévenir le suicide dans un environnement qui ne peut pas être suffisamment sécurisé. Nous rapportons l'utilisation de la kétamine comme traitement efficace et bien toléré pour les idées suicidaires persistantes chez un patient hospitalisé dans un hôpital général après une tentative de suicide grave. Sur la base des données de la littérature, nous suggérons que le rapport bénéfice / risque de l'utilisation de la kétamine dans un tel contexte est très favorable.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire