mardi 3 avril 2018

ETUDE RECHERCHE Association de l'irritabilité infantile et profils d'humeur dépressive / anxieuse avec l'idéation suicidaire et tentatives d'adolescence

Titre original : Association of Childhood Irritability and Depressive/Anxious Mood Profiles With Adolescent Suicidal Ideation and Attempts
Massimiliano Orri, PhD1,2,3,4; Cedric Galera, MD, PhD1,2,5; Gustavo Turecki, MD, PhD3,4; et al Alberto Forte, MD6; Johanne Renaud, MD, MSc, FRCPC3,7; Michel Boivin, PhD4,8,9; Richard E. Tremblay, PhD4,10,11,12; Sylvana M. Côté, PhD1,2,4,13; Marie-Claude Geoffroy, PhD3,4

1 Bordeaux Population Health Research Centre, Institut National de la Santé et de la Recherche Medicale U1219, Bordeaux, France
2
University of Bordeaux, Bordeaux, France
3
McGill Group for Suicide Studies, Douglas Mental Health University Institute, Department of Psychiatry, McGill University, Montreal, Québec, Canada
4
Research Unit on Children’s Psychosocial Maladjustment, Montreal, Québec, Canada
5
Department of Child and Adolescent Psychiatry, University of Bordeaux, Charles Perrens Hospital, Bordeaux, France
6
Department of Neurosciences, Mental Health and Sensory Organs, Suicide Prevention Centre, Sant’Andrea Hospital, Sapienza University, Rome, Italy
7
Manulife Centre for Breakthroughs in Teen Depression and Suicide Prevention, Montreal, Québec, Canada
8
School of Psychology, Laval University, Québec City, Québec, Canada
9
Institute of Genetic, Neurobiological, and Social Foundations of Child Development, Tomsk State University, Tomsk, Russian Federation
10
School of Public Health, Physiotherapy and Sports Science, University College Dublin, Dublin, Ireland
11
Department of Pediatrics, University of Montréal, Montreal, Québec, Canada
12
Department of Psychology, University of Montréal, Montreal, Québec, Canada
13 Department of Social and Preventive Medicine, University of Montreal, Montreal, Québec, Canada

JAMA Psychiatry. Published online March 28, 2018. doi:10.1001/jamapsychiatry.2018.0174
 
Question de l'étude :  Les enfants présentant différents profils d'irritabilité et d'humeur dépressive / anxieuse ont-ils des risques suicidaires différent pendant l'adolescence?
Résultats :  Dans cette étude de cohorte basée sur une population, 1 430 enfants présentant une irritabilité élevée et des symptômes d'humeur dépressive/anxieuse durant l'enfance (6-12 ans) étaient deux fois plus susceptibles de penser au suicide ou de faire une tentative de suicide à l'adolescence (13-17 ans) que les enfants ne présentant qu'une humeur dépressive/anxieuse ou une faible irritabilité et une humeur dépressive/anxieuse.
Présentation de l’étude :
L'idéation suicidaire et la tentative de suicide (suicidalité) sont courantes à l'adolescence et constituent un problème de santé publique. La dépression chez les enfants est un facteur de risque majeur de suicidabilité ultérieure et coexiste souvent avec l'irritabilité. Aucune étude à ce jour n'a examiné l'association conjointe de l'humeur dépressive et de l'irritabilité pendant l'enfance avec la suicidalité ultérieure.
Conception, cadre et participants : Cette étude de cohorte basée sur la population comprenait 1430 participants à l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec. Les participants ont subi une évaluation annuelle ou semestrielle (5 mois à 17 ans). Les données ont été recueillies entre le 16 mars 1998 et le 17 juillet 2015.
Profils définis par les trajectoires de développement conjointes de l'irritabilité et de l'humeur dépressive / anxieuse à l'âge de 6 à 12 ans.
Principaux résultats et mesures : la suicidalité autodéclarée au cours de l'année écoulée (idées suicidaires graves ou tentative de suicide) à 13, 15 et 17 ans. L'irritabilité et l'humeur dépressive / anxieuse ont été évaluées en utilisant le rapport de l'enseignant 5 fois de 6 à 12 ans.
Conclusion Les enfants ayant une forte irritabilité et une humeur dépressive / anxieuse et, dans une moindre mesure, une irritabilité modérée, ont eu un risque suicidaire plus élevé pendant l'adolescence que les enfants présentant de faibles niveaux de symptômes. La manifestation précoce de l'irritabilité chronique pendant l'enfance, en particulier lorsqu'elle est associée à une humeur dépressive / anxieuse, peut être associée à un risque élevé de suicidalité chez les adolescents. Le rôle supposément causal de l'irritabilité devrait être étudié.
 
 
en savoir plus sur l’étude et les résultats : https://jamanetwork.com/journals/jamapsychiatry/article-abstract/2675372?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire