vendredi 13 avril 2018

ETUDE RECHERCHE Douleur psychologique, dépression et suicide

Psychological Pain, Depression, and Suicide: Recent Evidences and Future Directions.
Conejero I 1 , Olié E 2 , Calati R 2 , Ducasse D 2 ,  Courtet P 3
1. Department of Psychiatry, CHU Nimes, Université Montpellier, Nimes, France.
2. Department of Emergency Psychiatry and Acute Care, CHU Montpellier, Université Montpellier, Montpellier, France.
3. Department of Emergency Psychiatry and Acute Care, CHU Montpellier, Université Montpellier, Montpellier, France. philippecourtet@gmail.com.
Current Psychiatry Reports


La définition de la douleur psychologique est complexe. Il s'agit d'un sentiment désagréable et insoutenable durable caractérisé par une perception d'incapacité ou de déficience de soi, ainsi que par des besoins psychologiques frustrés et une déconnexion sociale. Le but de notre revue était de résumer les découvertes les plus récentes et mises à jour soutenant le rôle de la douleur psychologique dans la physiopathologie de la dépression et du comportement suicidaire. Nous avons également exploré la relation entre la douleur psychologique et physique dans la dépression et le suicide.
Conclusions récentes
La douleur psychologique est une dimension prédominante du trouble dépressif et a été associée à un risque plus élevé d'idées suicidaires et de comportements suicidaires. La sensibilité à la douleur psychologique et physique est accrue dans la dépression. Inversement, une tolérance plus élevée à la douleur physique est associée à un comportement suicidaire.
Résumé

Une meilleure compréhension de la physiopathologie du traitement de la douleur dans la dépression et le suicide offre de nouvelles options thérapeutiques pour le traitement de la dépression grâce à l'utilisation de médicaments analgésiques.

https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs11920-018-0893-z

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire