jeudi 19 avril 2018

Armée de Terre : Souffrance psychique : nouvelle campagne de prévention lancée

Armée de Terre : Souffrance psychique : nouvelle campagne de prévention lancée
Mise à jour : 15/04/2018 www.defense.gouv.fr*

Dans un contexte d’engagement exigeant, l’armée de Terre a dernièrement mis en place une nouvelle campagne interne de sensibilisation à la souffrance psychique. Cette dernière réaffirme la fraternité d’armes en se recentrant sur le facteur humain qui fait la force de l’armée de Terre.

La nouvelle campagne de sensibilisation conçue avec le service de santé des armées vise deux objectifs. Elle met d’une part l’accent sur l’importance de l’attention portée à l’autre. Le personnel de l’armée de Terre forme en effet un collectif érigé par la fraternité d’armes. L’intérêt de chacun sur autrui permet donc de percevoir les signaux faibles d’une souffrance intérieure, de la déceler et de la prendre en compte avant qu’il ne soit trop tard. D’autre part, la campagne insiste sur l’importance, pour les intéressés, de demander de l’aide lorsque nécessaire.
La souffrance psychique est ainsi prise en compte à trois niveaux :
  • le premier consiste à éviter l’apparition de cette souffrance en éliminant ou en réduisant tout facteur de risque pouvant générer de la souffrance liée aux conditions d’exercice du métier ;
  • le deuxième niveau consiste à repérer les personnes en difficulté et à prendre des contre-mesures pour éviter la multiplication du nombre de personne en souffrance (absentéisme, burn-out…) ;
  • le troisième niveau consiste à prendre en charge les personnes en souffrance, en lien avec le service de santé des armées.

Un kit à disposition
Pour répondre à ces besoins, un kit de sensibilisation au bénéfice de tous les civils et militaires de l’armée de Terre a été diffusé ces dernières semaines aux unités. Ce dernier permet aux cadres de mettre en place des séances de sensibilisation ; il comprend :
  • des éléments de compréhension et de sensibilisation pour aider le formateur à informer sur les droits et devoirs de chacun ainsi que sur les différents professionnels pouvant intervenir (médecins, assistants de service social, aumôniers, psychologues...) ;
  • une vidéo de sensibilisation ;
  • une carte individuelle distribuée en fin de formation. Cette dernière recense de manière précise et nominative l’ensemble des acteurs pouvant aider et accompagner un personnel.

Une attention accrue au moral
Cette campagne se mène en totale cohérence avec le Plan familles dont l’une des mesures vise à porter une attention accrue au moral des familles en facilitant notamment l’accès au soutien psychologique mis en place dans les armées et en amplifiant le soutien moral avant, pendant et après la mission.

Droits : Armée de Terre 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire