vendredi 6 juillet 2018

ETUD ERECHERCHE ITALIE/FRANCE Les caractéristiques psychopathologiques et les événements indésirables de l'enfance

Les caractéristiques psychopathologiques et les événements indésirables de l'enfance sont associés de façon différenciée à l'idéation suicidaire et aux actes suicidaires dans les troubles de l'humeur.

Titre original : Psychopathological characteristics and adverse childhood events are differentially associated with suicidal ideation and suicidal acts in mood disorders
DelfinaJaniri a Pietro De Rossi bcd Georgios D. Kotzalidis b Paolo Girardi bc Alexia Emilia Koukopoulos bcd Daniela Reginaldi c Francesco Dotto e Giovanni Manfredi bc Fabrice Jollantfg Philip Gorwood fg Maurizio Pompili b1GabrieleSani bc1
a Psychiatry Residency Training Program, Faculty of Medicine and Psychology, Sapienza University of Rome, Italy 
b
School of Medicine and Psychology, NESMOS Department (Neuroscience, Mental Health and Sensory Organs) Sapienza University, Sant’Andrea Hospital, Via di Grottarossa 1035-1038, 00189, Rome, Italy
c
Centro Lucio Bini-Aretæus, via Crescenzio 42, 00193 Rome, Italy
d
Department of Neurology and Psychiatry, Sapienza University of Rome, Rome, Italy
e
Department of Economics, Università degli studi di Roma Tre, Rome, Italy
f
INSERM U894, Centre de Psychiatrie et Neurosciences (CPN), Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Paris, France
g
CH Sainte-Anne, Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale (CMME), Paris, France

Contexte

La dépression est un facteur important de risque de suicide. Cependant, d'autres dimensions peuvent contribuer au risque suicidaire et à la transition des idées aux actes. Nous voulions tester l'implication relative du désespoir, du tempérament, des traumatismes de l'enfance et de l'agressivité dans le risque de suicide chez un large échantillon de patients souffrant de troubles de l'humeur.
Méthodes
Nous avons évalué 306 patients atteints de troubles dépressifs majeurs et bipolaires pour leurs caractéristiques cliniques, y compris le désespoir, le tempérament, les traumatismes de l'enfance et l'agressivité. Nous avons testé leurs associations avec les idées suicidaires et les actes suicidaires en utilisant des méthodes standard univariées/bivariées, suivies de modèles de régression logistique multivariée.
Résultats
Dans les analyses multivariées, le sous-score de la perte d'espérance de l'échelle de désespoir était associé à une idéation suicidaire durant la vie, mais pas à la tentative de suicide. La violence psychologique pendant l'enfance, la gravité de la dépression actuelle et le sexe féminin étaient associés aux tentatives de suicide durant la vie, alors que le tempérament hyperthymique était protecteur. Seul le tempérament hyperthymique différencie les patients ayant des antécédents d'idées suicidaires par rapport à ceux ayant des antécédents de tentatives de suicide.
Conclusions

Les résultats appuient l'association du désespoir et de l'idéation suicidaire et indiquent que les actes suicidaires tiennent compte non seulement de la dépression, mais aussi des violences psychologiques pendant l'enfance, du tempérament hyperthymique et du sexe.

https://www.europsy-journal.com/article/S0924-9338(18)30104-4/pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire