vendredi 1 février 2019

ETUDE RECHERCHE Les racines philosophiques du « rester en lien » : la clinique du souci

Les racines philosophiques du « rester en lien » : la clinique du souci
M.Walter a D.Jousset a C.Traisnel b S.Berrouiguet c C.Lemey d
a EA CAPHI CARE 7463, service hospitalo-universitaire de psychiatrie d’adultes et de psychiatrie de liaison, hôpital de Bohars, université de Bretagne Occidentale, CHRU de Brest, 29820 Bohars, France
b
Service hospitalo-universitaire de psychiatrie d’adultes et de psychiatrie de liaison, hôpital de Bohars, CHRU de Brest, 29820 Bohars, France
cEA 7479, service hospitalo-universitaire de psychiatrie d’adultes et de psychiatrie de liaison, hôpital de Bohars, université de Bretagne Occidentale, CHRU de Brest, 29820 Bohars, France
d
EA 7479, service hospitalo-universitaire de psychiatrie d’adultes et de psychiatrie de liaison, hôpital Morvan, université de Bretagne Occidentale, CHRU de Brest, 29200 Brest, France
Received 28 September 2018, Accepted 8 October 2018, Available online 16 November 2018.
L'Encéphale
Volume 45, Supplement 1, January 2019, Pages S3-S6
Résumé

Si le suicide reste « le seul problème philosophique vraiment sérieux » (Camus), un certain nombre de philosophes l’ont légitimé alors que d’autres l’ont condamné tout au long de l’histoire. Plus récemment, l’un d’entre eux, Michel Cornu (2000), a forgé à son sujet l’expression « éthique de l’inquiétude ». Cette absence de repos, au sens étymologique, peut s’entendre à la fois à un niveau épistémologique (absence de repos sur un seul savoir constitué, donc nécessité d’une approche résolument interdisciplinaire de l’objet « suicide »), mais aussi comme une posture relationnelle, à savoir une absence de repos vis-à-vis de l’autre, autrement dit le souci de l’autre. Nous évoquerons ensuite les sources philosophiques du souci de l’autre depuis la cura de Saint Augustin jusqu’à la responsabilité de Levinas et la sollicitude de Ricœur, en passant par l’inquiétude de Kierkegaard et la sollicitude ontologique de Heidegger. Nous terminerons en envisageant les tensions éthiques inhérentes à une telle notion, oscillant entre bienveillance et surveillance, et entre justice et équité.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0013700618302070

 INFO +

Article d'un supplément special L'Encéphale Volume 45, Supplement 1, January 2019
Prévention du suicide: le dispositif innovant VigilanS Coordination : Pr Guillaume Vaiva
Edited by Guillaume Vaiva Volume 45, Supplement 1, Pages S1-S46 (January 2019)
https://www.sciencedirect.com/journal/lencephale/vol/45/suppl/S1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire