mardi 21 août 2018

Cafés Thema pour l'association SPS organise une Série de rencontres autour de la question du suicide au travail : "Suicide au travail, pourquoi en parler ?"

Cafés Thema organise une Série de rencontres autour de la question du suicide au travail : "Suicide au travail, pourquoi en parler ?"

> Cafés Soins et Prévention

Les Cafés Soins et Prévention sont organisés pour l’association SPS – Soins aux Professionnels de Santé – autour de thématiques liées aux soins et à la prévention dans le monde du travail. Des spécialistes du monde du travail et de la santé viennent y traiter de sujets tels que le management, la prévention du suicide au travail, etc. Ces rencontres sont initiées par le Dr Éric HENRY, Président de l’association SPS, et Catherine CORNIBERT, Docteur en pharmacie, en charge des actions et de la communication de SPS.


Avec l'intervention du Professeur Jean-Louis TERRA. professeur de psychiatrie à l’université Lyon 1 et consultant au Centre de prévention du suicide à de l’unité Psymobile de Lyon. Il est membre de l’Observatoire national du suicide


A venir :

Marseille
Suicide au travail, pourquoi en parler ? 
lundi 17 septembre 2018
à 19h30


Nantes
Prévention du suicide au travail : Café Soins et Prévention à Nantes
lundi 15 octobre 2018

à 19h30

Bordeaux
Prévention du suicide au travail : Café Soins et Prévention à Bordeaux
lundi 22 octobre 2018
à 19h30


Strasbourg
Prévention du suicide au travail : Café Soins et Prévention à Strasbourg
lundi 19 novembre 2018
à 19h30


En savoir plus http://cafes-thema.com/cafes/cafes-soins-prevention/suicide-au-travail-pourquoi-en-parler/



***

Présentation


Le 17 septembre, le professeur de psychiatrie à l’université Lyon I, consultant au Centre de prévention du suicide de l’unité Psymobile de Lyon, sera à Marseille pour une rencontre exceptionnelle, dans le cadre des Cafés Soins et Prévention.

Le suicide en milieu professionnel fait désormais régulièrement la Une des médias depuis plus de dix ans, avec notamment la « vague de suicides » chez France Télécom en 2008, puis celles au Technocentre de Renault, qui avaient tant marqué les esprits, et depuis peu, le milieu hospitalier, gravement touché par ces actes désespérés.

Tous les milieux, tous les secteurs ont été, sont, ou risquent encore d’être concernés dans les années à venir, avec les changements profonds que connaît le monde du travail.

Les risques de suicide au travail vous inquiètent ? Vous pensez à un.e collègue, un.e confrère qui semble ne pas aller bien, qui sort d’un « burn-out » ? Vous vous demandez ce qu’il faut faire, comment agir avant qu’il ne soit trop tard ? Ce qu’il faut-il dire / ne pas dire ?

Jean-Louis TERRA, expert reconnu de la prévention du suicide, membre – entre autres – de l’Observatoire national du suicide, invité de nombreux médias lorsque surviennent des « crises suicidaires » en milieu professionnel, se propose de venir répondre à vos questions, le lundi 17 septembre, en compagnie du Docteur Éric HENRY, Médecin généraliste, est président de l’association SPS, Soins aux Professionnels de Santé (1).

Ensemble, ils reviendront également sur bon nombre d’idées fausses sur le suicide : « effet de mode » pour certains, « acte courageux » pour d’autres… le suicide n’est jamais un acte anodin ni l’acte d’un dément.

 « Un suicide ou une tentative de suicide constitue une situation d’urgence à gérer dans l’entreprise (…) De nombreuses études épidémiologiques ont établi un lien entre des contraintes de travail génératrices de stress chronique et l’apparition d’une dépression. Celle-ci peut, ensuite, favoriser un passage à l’acte suicidaire. Parmi les contraintes de travail étudiées, on retrouve notamment le déséquilibre entre une forte exigence psychologique et l’absence de marges de manœuvre, appelé job strain. Les situations de harcèlement moral/sexuel ou de violences internes ou externes sont également susceptibles d’entraîner un état dépressif, sans toujours être précédées d’une période de stress chronique. », comme le mentionnait en janvier 2017 l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) dans un dossier consacré aux suicides en lien avec le travail (2).

En décembre 2017, une enquête publiée par Le Quotidien du Médecin révélait que « 25 % des médecins [avaient] déjà eu des idées suicidaires en raison de leur travail » (3).

C’est pour faire face à l’augmentation du nombre de suicides en milieu professionnel depuis quelques années, notamment dans le milieu hospitalier, que l’association Cafés Théma, organisatrice des Cafés Soins et Prévention, et l’association SPS, Soins aux Professionnels de Santé (4), veulent informer et former sur les dispositifs à mettre en place et les mesures de prévention des risques psychosociaux à prendre dans le monde du travail.

« Suicide au travail, pourquoi en parler ? »
Conférence/Débat lundi 17 septembre de 19h30 à 21 heures au café Le Petit Saint Louis, 2 rue des Récollettes, 13001, Marseille.
Participation aux frais : 10 euros (5 euros pour les étudiants). Boisson non-comprise.Inscription : cafe.soins.prevention@gmail.com

Patrice Sawicki
Organisateur des Cafés Soins et Prévention
Association Cafés Théma

-------------------
Sources citées


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire