jeudi 14 novembre 2019

EXTRAITS PORTRAIT wikipedia : Nobu Jo philanthrope chrétienne japonaise attire l'attention internationale dans les années 1920 grâce à sa campagne de prévention du suicide

Nobu Jo


NobuJo1923.jpg
Nobu Jo en 1923
Biographie
Naissance

Ehime
Décès
(à 87 ans)
Nationalité
Japonaise
Activité
Philanthrope
Nobu Jo (城ノブ?), - ) est une philanthrope chrétienne japonaise basée à Kobé. Elle est à la tête de la Kobe Woman's Welfare Association et attire l'attention internationale dans les années 1920 grâce à sa campagne de prévention du suicide.

 ....

Jo est la fondatrice et la directrice de l'Association pour le bien-être des femmes de Kobe (Kobe Fujin Dojokai). Elle est aussi connue pour sa campagne de prévention du suicide4,5. À partir de 1916, près de Suma6,7, elle place de grandes enseignes bien éclairées dans les endroits à haut risque, notamment les gares et les ponts. Les panneaux indiquent aux visiteurs suicidaires de s’arrêter, d’attendre et de se rendre au domicile ou au bureau de Jo, s’ils éprouvent du désespoir. Jo pense que de nombreuses personnes suicidaires dans la ville subissent du stress, une mauvaise santé, une pauvreté et un isolement social, et que ces problèmes sous-jacents peuvent être résolus ou soulagés sans perte de vie. Elle reçoit des lettres la remerciant pour les panneaux et sauve des milliers de vie7,8.
A black-and-white image of a tall signboard with Japanese writing (larger at the top), next to train tracks. There is a train visible in the distance.
Un des panneaux de prévention du suicide de Nobu Jo, placé le long des voies ferrées près de Kobé ; extrait d'une publication de 1921.
 En lire plus https://fr.wikipedia.org/wiki/Nobu_Jo

Réferences citées
4 (en) « Suicide in Japan: A Women's effort to stamp it out », Cairns Post,‎ 25 mai 1936 (lire en ligne [archive])
5 (en) « Suicides and Nobu Jo », The Atlanta Constitution,‎ 18 juillet 1929, p. 8 (lire en ligne [archive])
6 (ja) « 母たちの母 城 ノブ⑤自殺防止に「一寸待て」|福祉新聞 » [archive], sur Fukushi Shimbun (consulté le 9 novembre 2019)
7 (en) The Missionary Review, Princeton Press, 1921 (lire en ligne [archive])
8 (en) « WOMAN'S SIGNS SAVE MANY FROM SUICIDE; Mrs. Nobu Jo's Placards Urge Desperate Japanese to Come to Her for Help. SHE EASES THEIR BURDENS In Spite of Her-Efforts, However, Japan's Annual Suicide Rate Is Steadily Increasing. Beauty Beckons the Despairing. Many Saved by Signs. Men Also Are Helped. », The New York Times,‎ 7 juillet 1929 (lire en ligne [archive])

En lire plus https://fr.wikipedia.org/wiki/Nobu_Jo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire