lundi 19 mars 2018

La prise en charge des détenus souffrant de troubles psychiatriques

La prise en charge des détenus souffrant de troubles psychiatriques
Assemblée nationale - Jeudi 22 février 2018
Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire
Groupes de travail de l’Assemblée nationale sur les conditions de détention en France Commission des Lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République

documents https://www.aspmp.fr/app/download/32057970/Audition+sur+les+conditions+de+prise+en+charge+des+personnes+atteintes+de+troubles+men.pdf.

extraits
"Nous attirons également l’attention sur le danger de l’illusion du « tout psychiatrique »1. De nombreuses personnes détenues peuvent présenter des comportements perturbateurs ne relevant pas d’une pathologie psychiatrique ou des conduites suicidaires précipitées par des facteurs pénitentiaires sans étiologies strictement psychiatriques1. Il est dangereux, une fois cette problématique comportementale ou suicidaire énoncée, que l’on considère qu’il ne s’agisse que d’une question de soin.

1 On ne peut regretter sur ce point que lors de la récente révision du guide méthodologique, le chapitre sur le suicide n’ait pas pris en compte les remarques des soignants sur les facteurs précipitants suicidogènes carcéraux, juridiques ou sociaux pour se focaliser que sur les aspects psychiatriques. Ce choix évite de poser la question carcérale en France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire