jeudi 11 janvier 2018

PRESENTATION STRUCTURE L’association « Écoute et Soutien » ouvre une antenne à Bellac (87)

Social : L’association « Écoute et Soutien » ouvre une antenne à Bellac le 17 janvier
L’association « Écoute et Soutien » ouvre une antenne à Bellac le 17 janvier
Ameline Rigal et Olivier Quintard lors d’un forum intitulé « C ma santé » organisé en octobre dernier par la mission locale de Limoges.

L’association « Écoute et Soutien » qui assure un service de prévention contre l’isolement et la déprime, ouvre une antenne à Bellac, dans les locaux de la mairie. Rencontre avec les deux psychologues qui assureront les permanences.

L'association « Écoute et Soutien », dont les lieux d'écoute sont déjà présents en Corrèze et sur Limoges, ouvre une nouvelle antenne à Bellac le 17 janvier.

Cette structure, qui a pour mission de mener des opérations de prévention contre la souffrance morale - anxiété, déprime, pensées suicidaires - existe depuis trente-deux ans en Corrèze, et a créé une ligne téléphonique d'écoute en 2016.
Rencontre avec Ameline Rigal et Olivier Quintard, les deux psychologues qui assurent les permanences de l'association « Ecoute et Soutien ».
Pourquoi avez-vous souhaité créer une antenne à Bellac ?
Ameline Rigal : « Nous sommes actuellement dans une démarche de développement de nos services sur le Limousin. En Haute-Vienne, nous avons ouvert une antenne à Limoges en septembre dernier, avant celle de Bellac en ce début d'année. L'antenne de Saint-Yrieix-la-Perche devrait être lancée dans les prochaines semaines. Notre volonté est de nous développer dans les zones rurales. Nous prévoyons également d'ouvrir des antennes dans le département de la Creuse.
Les permanences de l'antenne bellachonne s'adressent aux jeunes adultes âgés de 18 à 29 ans. Pourquoi avoir choisi cette cible ?
Olivier Quintard : « L'objectif est de pouvoir s'adresser aux jeunes non universitaires. Ils sont 18.000 en Haute-Vienne. Il y avait un réel besoin de la part de ce public en particulier.
Sur Limoges, le point jeune santé, qui était ouvert depuis 1993, a été récupéré par la maison médicale de l'Université en 2017. Il n'existait donc plus de structures de soutien auprès des jeunes qui se trouvaient en dehors de l'université. Développer nos antennes sur Limoges et en zone rurale correspond à de réelles attentes.
Comment ça se passe lorsque l'on vous appelle ? Ameline Rigal : « Nous avons deux personnes formées à l'écoute auprès de ceux qui souffrent moralement. Elles fixent un rendez-vous, à l'antenne, qui à Bellac se trouvera à l'entrée de la mairie. Nous assurons un rôle de prévention face à la déprime et au suicide, et nous faisons ensuite le relais auprès du Centre hospitalier Esquirol pour mettre en relation la personne avec un spécialiste qui apportera des soins psychiatriques adaptés. Toute souffrance psychique est potentiellement dangereuse. »
Qui finance le dispositif ?
Ameline Rigal : « L'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine. Elle nous soutient à hauteur d'une équipe de salariés, composée d'un équivalent temps plein sur un poste de psychologue, et de deux personnes "écoutantes", qui assurent aussi l'accueil, le secrétariat et la gestion de l'association.
Olivier Quintard : « Si la structure existe depuis trente-deux ans, la volonté de se développer en Limousin est impulsée dans le cadre de la région Nouvelle-Aquitaine. Notre association est spécifique au Limousin. Nous pouvons, à l'avenir, envisager d'étendre le dispositif à l'échelle de la grande région et d'atteindre une seconde cible, les agriculteurs.

Avez-vous observé une évolution du public sujet aux souffrances morales ?
Olivier Quintard : « On constate une augmentation de notre public au cours de ces quinze dernières années. Nous pouvons avancer deux facteurs propices à l'isolement et la déprime : le manque de travail et le discours social lié à ce manque qui n'est pas du tout porteur, et l'évolution de la famille qui est aujourd'hui séparée, recomposée, ce qui engendre parfois des conflits, un manque d'attention sur les enfants et une perte des repères.
L'antenne « Écoute et Soutien ». Elle ouvre à Bellac le mercredi 17 janvier. Elle s'adresse aux jeunes adultes âgés de 18 à 29 ans. Contact : 05.55.23.49.95. Sur rendez-vous (à la mairie de Bellac).
Aline Combrouze


https://www.lepopulaire.fr/bellac/social/sante/2018/01/10/lassociation-ecoute-et-soutien-ouvre-une-antenne-a-bellac-le-17-janvier_12694041.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire