lundi 25 juin 2018

Rapport La souffrance psychique des exilés Une urgence de santé publique

La souffrance psychique des exilés
Une urgence de santé publique
Centre primo levi & médecin du monde juin  2018
https://www.primolevi.org/wp-content/themes/primo-levi/La%20souffrance%20psychique%20des%20exil%C3%A9s_Rapport.pdf



Extrait :

L’équipe de l’ancien centre médical et social parisien de  Médecins Sans Frontières faisait même
le constat suivant : « la sévérité de la souffrance psychique évaluée chez nos patients est considérée significativement comme aussi importante, sinon plus, que celle rencontrée sur nos terrains d’activité à l’étranger ».(15)
Il n’est pas rare que la dégradation de l’état de santé mentale des personnes mène à des menaces
vitales.
Le Comede  relève que plus d’un quart des patients reçus entre 2012 et 2016 (27 %) ont présenté
des idées suicidaires au cours de la psychothérapie (et 4 % avaient fait par le passé une tentative
de suicide).
Le taux de suicide est d’ailleurs significativement plus élevé que dans la population générale (16). Enfin, 7 % des patients s’étaient trouvés au moins une fois en situation d’urgence psychiatrique
(indication d’hospitalisation, principalement en raison d’un risque suicidaire). (17)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire