mardi 16 juillet 2013

EXPO ART CONTEMPORAIN "AVIS DE TEMPETE" : les difficultés du monde agricole (86)

AVIS DE TEMPÊTE
Studio 21bis

31 mai - 28 juillet 2013,
entrée libre tlj 10h-12h 14h-18h, sauf samedi et jours fériés
- Dimanche 15h-18h - plan d'accès

Centre d’art contemporain Rurart
D150 lycée agricole Venours 86480 Rouillé
05 49 43 62 59 | info@rurart.org
www.rurart.org
twitter.com/rurart
facebook.com/culture.contemporaine
Qu’elles prennent place dans l’espace public ou au sein d’un centre d’art, les oeuvres de Studio 21bis se caractérisent par la prise en compte du contexte dans lequel elles se déploient et la réflexion sociale qu’elles engendrent. À l’occasion de l’exposition à Rurart, Studio 21bis produit une pièce monumentale qui met l’accent sur les difficultés du monde agricole. Cette oeuvre, Avis de tempête, Studio 21bis tenait à la réaliser depuis longtemps et a trouvé à Rurart les conditions nécessaires et le contexte pertinent pour sa finalisation. Elle s’appuie sur une réalité sociale, le mal-être de plus en plus important de nombreux agriculteurs qui doivent souvent faire face à la fois à une situation économique qui se dégrade, à l’angoisse liée à un avenir incertain, à l’inquiétude de voir se perdre le patrimoine familial, à l’isolement et à la solitude affective parfois. D’après une enquête réalisée par l’Institut national de veille sanitaire en 2010, avec près de 400 cas par an le taux de suicide chez les agriculteurs est trois fois plus important que chez les cadres. La pièce monumentale de Studio 21bis trouve ses racines dans ce tabou. 
 

La lumière orange éclaire l’espace d’exposition de manière saccadée. D’un peu partout le rythme des gyrophares anime la gigantesque structure tubulaire qui se dresse là, du sol au plafond, à travers tout l’espace. L’assemblage de milliers de tubes de carton quadrille le centre d’art pour former une architecture filaire omniprésente, un empilement de cubes qui matérialise le territoire qu’il occupe dans toutes ses dimensions. La lumière tournante des gyrophares (les mêmes que ceux que l’on trouve à l’arrière des engins agricoles) découpe l’espace au rythme des obstacles qu’elle rencontre, régulièrement, mécaniquement. Au fil de la journée et de la charge déclinante des batteries qui l’alimente, elle va décliner, cette lumière orange. Les gyrophares tourneront plus lentement, la lueur se fera plus faible, comme si la lassitude gagnait petit à petit le dispositif en place...
Avis de tempête, Studio 21bis, Rurart 2013Studio 21bis, AVIS DE TEMPÊTE, A. Stinès Lire la suite

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire