vendredi 12 juillet 2013

AFGHANISTAN: Recrudescence des tentatives de suicide chez les femmes et les filles ?

AFGHANISTAN: Recrudescence des tentatives de suicide chez les femmes et les filles ?

Source  du http://www.irinnews.org/fr/report/90112/afghanistan-recrudescence-des-tentatives-de-suicide-chez-les-femmes-et-les-filles

KABOUL, 9 août 2010 (IRIN) - Faizullah Kakar, ancien adjoint au ministre de la Santé, a récemment rédigé une étude (publiée en dari) selon laquelle un nombre de plus en plus élevé de femmes et de filles âgées de 15 à 40 ans tentent de mettre fin à leurs jours en Afghanistan. Ses conclusions ont été présentées lors d’une conférence de presse qui s’est tenue récemment à Kaboul.

Selon les estimations de l’étude, fondée sur les registres du ministère de la Santé et les rapports des hôpitaux, chaque année, 2 300 femmes et filles tentent de se suicider – principalement parce qu’elles souffrent de maladies mentales, sont victimes de violences domestiques et/ou connaissent des difficultés socioéconomiques. « Elles sont nettement plus nombreuses qu’il y a 30 ans », a expliqué M. Kakar, qui occupe actuellement le poste de conseiller sanitaire auprès du président Hamid Karzaï.

Les troubles sociaux, la perte d’êtres chers, le déplacement, l’insécurité alimentaire, la pauvreté, l’analphabétisme, la toxicomanie et le manque d’accès aux services de santé – autant de facteurs causés ou aggravés par plus de 30 ans de guerre - ont également contribué à cette recrudescence, selon M. Kakar.

Toujours d’après M. Kakar, environ 1,8 million de femmes et de filles âgées de 15 à 40 ans souffrent de « dépression grave ».

Ses conclusions n’ont été confirmées ni par le ministère de la Santé publique (MSP), ni par le ministère de la Femme (MF) : plus de 1 900 cas de violence envers les femmes et seulement 37 suicides ont été enregistrés, ces deux dernières années, dans la base de données du MF sur la violence liée au genre, mais cette base de données se fondant uniquement sur les cas signalés, il est à supposer qu’elle n’offre qu’une sous-estimation de la situation réelle.

Des indications provenant d’autres sources soutiennent en revanche la thèse de M. Kakar.

Notamment, le nombre de patients venus solliciter des soins à l’hôpital psychiatrique géré par l’organisation non gouvernementale (ONG) International Assistance Mission (IAM) dans la province d’Hérat, dans l’ouest du pays, augmente progressivement depuis quelques années.

« Nous recevons une cinquantaine de patients par jour », a indiqué Khadim Hussain Rahimi, responsable hospitalier, ajoutant que ce nombre était beaucoup plus élevé qu’en 2000, à l’ouverture de l’hôpital.

En outre, sur les plus de 100 cas d’auto-immolation recensés au service des grands brûlés de l’hôpital de la ville d’Hérat au cours des 15 derniers mois, 76 patients sont décédés, selon des responsables.

« Nombre de femmes qui s’immolent ou se suicident souffrent de troubles mentaux », selon Mohammad Arif Jalali, chef du service des grands brûlés de l’hôpital.

ad/cb/nh/ail

 ***
Nouvelles - AfghanistanLes femmes représentent 95 pour cent des suicides en Afghanistan Wednesday , 11 Septembre 2013 15:40 Mise à jour le mercredi 11 septembre 2013 17:59 Écrit par Majidy Tareq sur http://www.tolonews.com/en/afghanistan/11886-women-comprise-95-percent-of-suicides-in-afghanistan-officials
Les fonctionnaires du ministère de la Santé publique le mercredi , marquant la Journée mondiale de prévention du suicide à Kaboul , ont déclaré que 95 pour cent des suicides en Afghanistan sont commis par des femmes . Plus de 2.500 femmes afghanes ont pris leurs propres vies dans la seule année écoulée .
Les Enquêtes à l'échelle nationale ont montré que la grande majorité des cas de suicide en Afghanistan étaient parmi les femmes et les jeunes filles victimes de violence physique , ont indiqué des responsables . Selon la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan ( MANUA) , les femmes afghanes vivent certains des plus hauts taux de violence domestique dans le monde. Selon la mi- année rapport de la MANUA , les cas de violence contre les femmes ont été plus élevés en 2013 qu'en 2012.
Outre la violence , les responsables de la santé publique citent le mariage forcé, souvent entre filles pré- adolescentes et des hommes adultes , ainsi que l'analphabétisme très répandue ainsi que les principales adversités dont doit faire face les femmes
Afghanes contribuent à des taux surprenants de suicide.
«Les jeunes filles de 16-19 ans sont plus souvent victimes de suicide ", a déclaré Suraya Dalil , ministre de la Santé publique.
Cas d'auto -immolation , la pendaison , l'empoisonnement et les auto-mutilations ont tous été enregistrés cette année. Bien qu'ils ne soient pas entrer dans les détails , les responsables de la santé publique disent que les cas de suicide ont augmenté en Afghanistan.
Le rapport du ministère de la Santé publique a montré que la plupart des suicides en Afghanistan sont enregistrés dans le centre de Kaboul , Wardak , et les provinces de Herat occidentaux. Les fonctionnaires n'ont pas commenté si oui ou non cette distribution a été liée à des problèmes de documentation ou des caractéristiques notables de la vie dans ces provinces qui ont conduit à plus de suicides .
" malheureusement , je pense que nous tous , où que nous venions , ont connu quelque part - parmi nos amis, famille, connaissances - des tentatives de suicide ou des cas de suicide », a dit le Dr Richard Pepperkon , un représentant de l'Organisation mondiale de la Santé en Afghanistan mercredi.Plus d'un million de personnes dans le monde  meurent chaque année par suicide.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire