vendredi 20 novembre 2020

Pas à pas : lancement d'un site dédié aux jeunes

Pas à pas : lancement d'un site dédié aux jeunes

Le Collectif Schizophrénie (1) lance « Pasapas-jeunes.com », site d’écoute et de dialogue inspiré par et à destination des jeunes, pour les soutenir et les aider face à des difficultés psychiques sans attendre qu’elles ne mettent en péril leur bien-être et leur avenir. Communiqué.

Les premiers symptômes des troubles psychiatriques graves surviennent le plus souvent à l’adolescence et le retard actuel de diagnostic (5 à 10 ans pour les troubles psychotiques ) est un facteur déterminant de mauvais pronostic, de majoration de la souffrance et du handicap, et de suicide (16% des décès des 15-25 ans sont dus à un suicide, les jeunes représentent un tiers des suicidants). 
Un des obstacles pour des jeunes en difficulté ou en souffrance est de savoir comment et à qui en parler. Pourtant, il existe différents dispositifs qui pourraient les aider, avec bienveillance et en toute confidentialité. Alors que la souffrance psychique des jeunes est en augmentation avec la crise sanitaire, il est crucial d’innover pour réduire cette souffrance et le retard actuel de diagnostic et d’accès aux soins.

Un vide à combler

Si la feuille de route santé mentale ministérielle prévoit qu’« une attention toute particulière sera portée sur le bien être mental des jeunes pour préserver leur santé mentale », force est de constater que le principal dispositif mis en exergue - EcoutEmoi - de consultations gratuites de psychologues, est déjà enterré et que la pédopsychiatrie reste considérablement sous-dotée au regard des besoins. 
Par ailleurs malgré les efforts de nombreux professionnels et associations, il n‘existe aucune prévention organisée. Les dispositifs intervenant dans le champ de la santé mentale auprès des jeunes sont dispersés et non coordonnés, la plupart des intervenants insuffisamment formés à la santé mentale. Les jeunes peuvent avoir des difficultés à faire le tri entre l’information scientifique sur les troubles psychiques et les solutions pour y faire face – identifier notamment les psychothérapies validées – face aux multiples contenus plus ou moins douteux, sectaires ou commerciaux proliférant sur les réseaux sociaux dans le champ du mal-être.
 

Notre Collectif a une expertise à apporter en faveur des jeunes

Notre collectif rassemble des acteurs de terrain et des associations venues d’horizons divers ayant en commun une expérience des difficultés psychiques rencontrées par les jeunes de par nos vécus et nos activités associatives. Nous mesurons pleinement les errances, les occasions manquées et tous les obstacles qui, parfois pour le pire, retardent l’accès de ces jeunes à des soins adaptés. Le Collectif Schizophrénies est un acteur engagé avec une expérience aujourd’hui reconnue sur le sujet des schizophrénies. Ces maladies, du fait de leur stigmatisation majeure et de leur complexité sont particulièrement emblématiques des efforts à fournir pour améliorer en France la prise en charge de l’ensemble des troubles psychiques et leur prévention. L’association a l’expérience d’une action globale articulée autour d’un site internet pour informer les personnes confrontées à une schizophrénie (symptômes, prises en charge recommandées, témoignages de rétablissement), une pratique des croisements de regard et d’un travail continu avec toutes les parties prenantes en santé mentale y compris chercheurs et médias. Nous sommes totalement indépendants, nous agissons grâce au travail des bénévoles et à la générosité de donateurs (hors secteur de la santé-pharmacie).

Pas à pas : un projet innovant d’information et de soutien aux jeunes

Notre parti pris est de sensibiliser le jeune pour l’aider à devenir lui-même acteur de sa santé : une approche prometteuse face à un problème grave de santé publique. Pas à pas vise à faire connaître et dédramatiser les troubles psychiques auprès des adolescents et jeunes adultes, par un discours positif orienté vers « se sentir mieux » et partant de symptômes de mal-être courants ( anxiété, flemme, isolement…). Notre projet est ainsi complémentaire de l’information sur les maladies délivrées par les psychiatres.

Il s’articule autour :  

– d’un site élaboré avec et pour les jeunes « Pas à pas Jeunes » qui permet de guider les adolescents de « ça ne va pas » à « je me fais aider si nécessaire », via des réponses graduées passant par des autoévaluations, des « trucs et astuces » et une cartographie des ressources, de manière à amener vers des soins ceux qui en ont besoin, et de rendre lisibles toutes les solutions mobilisables

– différentes modalités de sensibilisation des jeunes : actions de terrain en partenariat avec des acteurs locaux (équipes soignantes, établissements scolaires ou écoles etc) et communication sur les médias et réseaux sociaux où les jeunes s’informent et apprennent aussi de manière ludique avec des sondages, questions, etc. Le site comprend trois fils d’actu pensés pour être partagés sur les réseaux sociaux, organisés autour de questions, de sondages, ainsi que d'actualités permettant de relayer des prises de parole de personnalités médiatiques concernant des troubles psychiques,

– d’un projet d’écoute sous différentes formes pour permettre aux jeunes de choisir le moyen qui leur paraît le mieux adapté pour en parler avec des personnes formées aux questions de mal-être et bénéficier d’un soutien ou d’une aide. Cette écoute (chat, sms, téléphone, mail) est en cours de construction, en partenariat notamment avec les psychiatres du réseau Transition de l’Institut de psychiatrie spécialisé sur les psychoses émergentes.

Lancement de Pas à pas-jeunes, Collectif Schizophrénies, Communiqué du 14 novembre, découvrir le site www.pasapas-jeunes.com

1– Le Collectif Schizophrénies rassemble les principales associations françaises dédiées à cette pathologie (Schizo Oui, Schizo Espoir, Schizo’Jeun’S, Solidarité Réhabilitation, Journées de la Schizophrénie France, Les Assiettes Chinoises, Troubles Psychiques Tous Partenaires ainsi que l’association suisse L’Ilot) ainsi que des personnes qui ont souhaité adhérer à titre individuel. Son objectif est de parler d’une voix fédératrice et forte, mobiliser l’opinion et la puissance publiques sur les schizophrénies et troubles psychiques graves et agir pour une prise en charge à la hauteur de l’enjeu de santé publique qu’ils représentent.


https://www.santementale.fr/actualites/pas-a-pas-lancement-d-un-site-dedie-aux-jeunes.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire