vendredi 13 mai 2022

L’Espagne se dote d’un numéro de prévention du suicide : 1 000 appels en une journée

L’Espagne se dote d’un numéro de prévention du suicide : 1 000 appels en une journée

Le ministère de la Santé espagnol a mis en place un numéro de téléphone gratuit et accessible à toute heure pour les personnes en détresse psychique et leurs proches. Les Espagnols ont du retard en la matière par rapport à leurs voisins européens, observe la presse nationale.
 
Courrier international
Publié 12/05/22
L’Espagne est préoccupée par la santé mentale de ses habitants, et le gouvernement de coalition de gauche a élaboré un plan. L’une des mesures phares est la mise en place d’un numéro de téléphone dévolu à la prévention du suicide, promis “depuis des années” mais repoussé à cause de la pandémie, souligne El Periódico de Catalunya.

La ligne du numéro 024 est entrée en vigueur mardi 9 mai. Elle a reçu 1 000 appels en une journée, a confirmé mercredi la ministre de la Santé, Carolina Darias.

Cette ligne gratuite et confidentielle est ouverte tous les jours, 24 heures sur 24. Elle est gérée par des équipes de la Croix-Rouge espagnole, détaille El País. Son objectif est d’apporter un soutien“aux personnes ayant des pensées ou des idées suicidaires, ainsi qu’à leurs familles. […] En cas de risque élevé, les services d’urgence sont alertés.”

L’Espagne emboîte ainsi le pas à la France, notamment, qui a ouvert une ligne spécifique (le 3114) le 1er octobre 2021. D’après El Periódico, les chiffres du suicide en Espagne sont alarmants :
“La pandémie a laissé derrière elle un record de 3 941 morts en 2020, soit 7,4 % de plus qu’en 2019.”

Autrement dit, chaque jour près de 11 Espagnols ont mis fin à leurs jours en 2020. “Et les pensées suicidaires ont augmenté, surtout chez les adolescents”, s’alarme le journal barcelonais. “Selon une étude espagnole, 19 % des jeunes âgés de 14 à 19 ans ont souhaité mourir au cours de l’année [2021], 7 % ont planifié leur mort et 4,6 % ont tenté de mettre fin à leurs jours”, précise le quotidien de centre gauche.
“Pénurie” de psychologues et de psychiatres

Le plan du gouvernement espagnol en matière de santé mentale, approuvé mercredi par le Conseil interterritorial du système national de santé (regroupant les 17 régions autonomes, compétentes en matière de santé publique), prévoit un investissement de 100 millions d’euros en quatre ans pour améliorer le secteur.

L’Espagne souhaite renforcer ses moyens humains, développe El País, car le pays est “loin derrière les standards européens en matière d’attention portée à la santé mentale”. Selon le journal, les Espagnols comptent 6 psychologues pour 100 000 habitants dans le secteur public, “soit trois moins que la moyenne européenne”.

Le quotidien évoque aussi “une pénurie de psychiatres”, puisque le pays en compte 11 pour 100 000 habitants, contre 52 en Suisse, 23 en France ou 27 en Allemagne.

https://www.courrierinternational.com/article/le-chiffre-du-jour-l-espagne-se-dote-d-un-numero-de-prevention-du-suicide-1-000-appels-en-une-journee

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire