lundi 22 novembre 2021

ETUDE RECHERCHE Association entre symptômes dépressifs avec comportements de suicide et les relations avec les parents chez les adolescents

Association entre symptômes dépressifs avec comportements de suicide et les relations avec les parents chez les adolescents
Honessa Gherdaoui 1

1
UL - Université de Lorraine

Résumé : Les symptômes dépressifs (SD) sont fréquents et souvent associés aux comportements de suicide chez les plus jeunes adolescents. Les problèmes relationnels avec les parents sont également fréquents et peuvent favoriser les SD et le risque suicidaire des adolescents déprimés. Cette étude évaluait l'association entre les SD avec comportements suicidaires et les problèmes relationnels avec les parents chez les plus jeunes adolescents. La population étudiée comprenait 1559 collégiens dans le Nord-Est de la France (âge moyen=13,5+1,3 ans). Ils remplissaient un auto-questionnaire recueillant : sexe, âge, caractéristiques socioéconomiques, performance scolaire, usage de substances, relations avec les parents, SD (échelle de Kandel), soin pour la dépression, idées de suicide durant les 12derniers mois (IS), et les tentatives de suicide durant la vie (TS). L'analyse était limitée aux 1256 adolescents vivant avec les deux parents. Les données étaient analysées avec les modèles de régression logistique. Les SD seuls, SD+IS et DS+TS affectaient respectivement 8,0, 2,5 et 3,9% des adolescents. Les relations négatives avec le père seulement, la mère seulement, et les deux parents affectaient respectivement 11,2, 6,1 et 10,9% des adolescents. Basé sur l'odds ratio ajusté sur le sexe et l'âge, les relations négatives avec le père seulement étaient associées respectivement à un risque de 3,2 et 4,6 fois plus élevé pour SD seuls et SD+TS (p<0,001). Celle avec la mère seulement était associée respectivement à un risque de 4,2, 12,9 et 14,3 fois plus élevé pour SD seuls, SD+IS et SD+TS (p<0,001). Les relations négatives avec les deux parents n'étaient pas associées à un risque plus élevé que celles avec la mère seulement. Ces risques étaient robustes et restaient élevés après ajustement sur les facteurs socioéconomiques, la performance scolaire, l'usage de substances, et le soin pour la dépression. En conclusion, l'insatisfaction des adolescents des relations avec la mère, et à un degré moindre, celle avec le père sont fortement associées aux symptômes dépressifs seuls et plus fortement associées au cumul de ses symptômes avec les idées et tentatives de suicide. Les relations avec les parents devraient être prises en compte dans la prévention visant à réduire les symptômes dépressifs et les comportements de suicide.
Mémoire / Rapport de stage
https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297434
 
Soumis le : vendredi 23 juillet 2021 - 13:50:41
Dernière modification le : samedi 20 novembre 2021 - 03:40:03

Fichier BUMED_T_2018_GHERDAOUI_HONESSA...

Honessa Gherdaoui. Association entre symptômes dépressifs avec comportements de suicide et les relations avec les parents chez les adolescents. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03297434⟩

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire