vendredi 13 mars 2020

Podcast : “Per comme personne”, la quête intrigante d’une fille sur les traces de son père suicidé

Podcast : “Per comme personne”, la quête intrigante d’une fille sur les traces de son père suicidé
Carole Lefrançois
Publié le 10/03/2020.


Gourou pour les uns, ami déterminant pour d’autres, Per était charismatique. En se suicidant quand sa fille avait 6 ans, il lui a laissé en héritage beaucoup de questions. Et une ultime aventure : devenue documentariste, Nina Almberg est partie sur ses traces pour cette belle série de podcasts sur Arte radio.

Nina Almberg a 6 ans quand elle apprend la disparition de son père. Elle se souvient précisément de ce jour-là : la gravité des adultes, leur silence gêné à son approche… « Per est mort », voilà ce qu’on lui lâche alors. La petite rétorque qu’elle le sait. « Quand on est enfant, on a le pouvoir de deviner les secrets », rapporte-t-elle, vingt-cinq ans après le drame.

Selon les rapports de police, il se serait suicidé en se jetant d’une falaise de Cornouailles, laissant à terre son appareil photo, et une valise à l’hôtel où il était descendu. Le corps n’a jamais été retrouvé, livrant l’enfant à un deuil impossible et à un flot de questions restées sans réponses : « Est-il vraiment mort ? Est-ce qu’il m’a abandonnée ? Est-il parti vivre quelque part ? »

Avec Per comme personne, une série en six épisodes pour Arte Radio, la documentariste – qui vient de devenir mère d’un petit garçon – signe une autofiction à rebondissements sur ce géniteur qu’elle croyait connaître, finalement en grande partie fantasmé. Elle se décide à partir sur les traces de ce grand absent, un aventurier danois à la trajectoire hors du commun.Son parcours l'emmène au coeur des années 1970, où toute une génération était résolue à faire la révolution pour briser le carcan d'une société devenue obsolète.
Cet article est paru dans Télérama (site web)

***

Per comme personne
Par Nina Almberg Nina Almberg

Mon père fait partie de la génération du baby-boom. Celle qui a eu 20 ans au début des années 1970. Celle qui voulait faire la révolution. On m'a toujours dit qu'il a eu une vie incroyable : il a voyagé aux quatre coins de la Terre, il a vécu à Katmandou, il a fait de l''import-export d'habits ethniques, de tapis, et même du trafic de drogue. J'ai grandi avec toutes ces histoires fabuleuses, sans vraiment les connaître : Per, mon père danois au nom prédestiné, a été porté disparu quand j'avais six ans. Sa mort est toujours restée inexpliquée. Peu après la naissance de mon fils, je suis partie à sa recherche. Ce que j'ai trouvé dépasse en rocambolesque tout ce que j'aurais pu imaginer.

Tous les épisodes https://www.arteradio.com/serie/comme_personne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire