vendredi 12 avril 2019

Luxembourg campagne intitulée "L’anxiété : parlons-en", qui s'inscrit dans le cadre du Plan National de Prévention du Suicide pour le Luxembourg

Luxembourg Campagne de prévention
L'anxiété est une maladie qui peut être traitée
RTL | Actualisé: 11.04.2019 https://5minutes.rtl.lu/*


Une personne sur cinq développe un trouble anxieux au cours de sa vie.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que 260 millions de personnes souffrent de troubles anxieux au niveau mondial. Une raison suffisante pour que le ministère de la Santé et le Service Information et Prévention de la Ligue lancent une campagne intitulée "L’anxiété : parlons-en", qui s'inscrit dans le cadre du Plan National de Prévention du Suicide pour le Luxembourg. C'est précisément par ce moyen que beaucoup de personnes concernées pourront être aidées, dit le Docteur Elisabeth Seimetz, responsable de la campagne pour la Ligue.
"Difficile d'admettre qu'on a besoin d'aide"

"Au Luxembourg comme dans d'autres pays, ce n'est pas encore tout à fait ok de parler des maladies psychiques. Quand quelqu'un ne va pas bien, souvent il n'ose pas, il a honte quand il présente les symptômes. Il a le sentiment qu'il doit venir à bout de cela par lui-même. Ce sont aussi très souvent des choses que l'on entend dire par d'autres: "Il devrait reprendre ses esprits, alors ça ira". Il n'est pas facile d'admettre qu'on a besoin d'aide et d'aller ensuite chercher de l'aide", explique Elisabeth Seimetz.

La nouvelle campagne va permettre d'informer la population sur les troubles anxieux via des affiches, des dépliants, mais aussi le site internet prevention-panique.lu. Une bonne partie du contenu de ce site est basée sur le livre ''J'ai peur'' d'un psychiatre luxembourgeois, le Professeur Charles Pull. Selon lui, un patient qui souffre de troubles de l'anxiété, peut toujours être aidé.

Une maladie qui se soigne

"La toute première chose est de comprendre, et aussi de savoir: "J'ai un trouble. J'ai quelque-chose qui est connu". Si j'ai une crise de panique, que le médecin ou le thérapeute dise aussi "Je sais ce que vous avez et cela se traite", précise Charles Pull.

Des médicaments, surtout des antidépresseurs, peuvent aider, mais une psychothérapie est primordiale, d'après Charles Pull. Le message principal de la campagne est le suivant: un trouble anxieux est une véritable maladie, qui peut concerner tout le monde, mais qui peut être traitée.

Links
PDF: Le communiqué de presse
PDF: Le dépliant (allemand + français)


https://5minutes.rtl.lu/actu/luxembourg/a/1333095.html 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire