mardi 30 avril 2013

L’art-thérapie comme défense contre le ravissement par Irina Katz-Mazilu


L’art-thérapie comme défense contre le ravissement:
rapt, ex-stase, création, thérapie…quel processus?
 
Irina Katz-Mazilu, artiste plasticienne, art-thérapeute, formatrice, superviseur Présidente de la FFAT - Fédération Française des Art-Thérapeutes www.ffat-federation.org

" Ravi à soi-même par un choc émotionnel, un jeune homme évolue vers l’alcoolisme et la tentative de suicide par immolation.
Après le trauma du rapt, il reste le vide, brûlant… à remplir de quoi ? De brûlure ! Celle de l’alcool dans la bouche, dans la glotte, dans l’œsophage…mais pas assez visible, non - celle du feu donc, qui laisse des traces indélébiles sur le visage et sur les mains, dans la mémoire corporelle.
Comment l’atelier d’art-thérapie est-il un support pour dépasser le trauma ?"




cet article vient de paraître dans la Revue annuelle de la SFPE-AT
Ravissement
2013: Ravissement
Sommaire & bon de commande


A lire aussi :
-Art-thérapie et prévention du suicide -  – Irina Katz - Mazilu artiste plasticienne, art-thérapeute, formatrice, superviseur -  Présidente de la Fédération Française des Art -Thérapeutes-FFAT :
intervention du 7 décembre 2011 aux premières assises de la FEALIPS
ACCES DOCUMENT 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire