mardi 9 février 2016

Pays de la Loire Le Groupement de prévention du suicide de la communauté de communes de Vallet crée une nouvelle antenne en Loire Divatte (44)

Des sentinelles pour mieux prévenir du suicide
Pays de la Loire -  Publié le 06/02/2016 ouest-france.fr*
 

Marie-Anne Loison est membre sentinelle du GPS depuis 2008. Léa Cotonnec a rejoint le groupement en 2015. |
Le Groupement de prévention du suicide de la communauté de communes de Vallet crée une nouvelle antenne en Loire Divatte, afin d'avertir la population.
Entretien
Marie-Anne Loison, responsable de l'antenne et Léa Cotonnec, membre du groupement.
Comment est née l'idée de créer cette antenne ?
Marie-Anne Loison. En Pays de la Loire, le taux de décès par suicide est au-dessus de la moyenne nationale et le milieu agricole est particulièrement touché. Au cours de mes mandats d'élue au social à Barbechat, j'ai vu grandir le besoin d'un tel service, trop souvent méconnu. En créant cette antenne de proximité, nous devenons plus visibles et apportons une meilleure réactivité sur le terrain.
Actuellement, nous sommes douze membres dédiés dans la communauté de communes Loire Divatte. Notre objectif est de former un maximum de personnes. Des sessions de formation sont régulièrement proposées. Nous travaillons en partenariat avec le centre hospitalier Georges-Daumézon et la Mutualité sociale agricole Loire-Altantique - Vendée.
Quel est votre rôle ?
Léa Cotonnec. Lorsqu'une personne ne trouve plus son équilibre dans la société, le suicide peut devenir une solution et finir par être la seule solution. En créant un maillage plus important, nous pourrons être plus en amont de la crise suicidaire et en freiner ainsi le processus. La cellule d'écoute fonctionne avec un répondeur confidentiel 24 heures/24. Nous nous engageons à rappeler la personne dans la journée.
Nous sommes formés pour apprendre à repérer et gérer la crise suicidaire, mais aussi apporter de l'aide aux personnes touchées par un suicide. Nous ne nous substituons pas au corps médical. Nous écoutons et évaluons la situation, puis, dirigeons si besoin, les personnes en souffrance vers des professionnels de la santé.
Comment va fonctionner l'antenne ?
M.-A. L. Le numéro d'appel est identique à celui du GPS de Vallet dont nous dépendons et avec qui nous travaillons. Dans un futur proche, nous souhaitons mettre en place un accueil physique sous forme de permanence, probablement dans la commune du Loroux-Bottereau. Nous travaillons sur la création d'un site Internet afin d'augmenter notre visibilité dans le territoire et de sensibiliser la population. Le suicide est l'affaire de tous. Le détecter fait partie de la responsabilité sociale et citoyenne de chacun.
Contact. Groupement de prévention du suicide. Tél. 02 40 46 27 52. Responsable de l'antenne : Marie-Anne Loison, 06 75 66 30 29.

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/des-sentinelles-pour-mieux-prevenir-du-suicide-4024533

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire