vendredi 6 décembre 2013

SUISSE PUBLICATION NOTICE "Mal-être sur Internet "

Mal-être sur Internet
Auteur Mme Nathalie Schmid Nichols, psychologue spécialiste en psychothérapie FSP, responsable
du Centre d'Etude et de Prévention du Suicide (CEPS), (Unité de crise, Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, hôpitaux universitaires de Genève, Fondation Children Action). nathalie.schmidnichols@hcuge.ch
Nouvelle revue de psychosociologie
2013/2 (n° 16)
Pages 229-237
Editeur
ERES
I.S.B.N. 9782749239262





Résumé

Certains jeunes semblent investir l’interface Internet comme un journal intime où ils déposent leur mal-être, de manière parfois très préoccupante pour le lecteur. Ces messages ont-ils été adressés à un autre ? La réponse, à distance, qui leur est retournée peut-elle être considérée comme thérapeutique ?
Si la communication par Internet peut jouer un rôle préventif au niveau de l’individu, d’un point de vue collectif, la publication des échanges entre professionnels et jeunes peut aider à transmettre au public que l’expression d’idées suicidaires doit toujours être prise au sérieux. Il revient au clinicien répondant de répercuter que c’est par la rencontre en présence et le partage d’affect que l’impasse d’appropriation traversée par l’adolescent en crise pourra véritablement être travaillée.

Mots clés
Internet, adolescence, suicide, cadre thérapeutique

PLAN DE L'ARTICLE
Un message lancé quelque part
L’inter-locuteur
Reformuler
L’absence de corps
Quelques mots encore
http://www.cairn.info.rproxy.sc.univ-paris-diderot.fr/resume.php?ID_ARTICLE=NRP_016_0229

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire