vendredi 23 décembre 2016

Court métrage de jeunes agriculteurs de Wassy et Saint-Dizier sur le suicide des agriculteurs


VIDÉO. De jeunes agriculteurs de Wassy et Saint-Dizier lèvent le voile sur un phénomène en expansion, mais encore tabou dans le monde agricole.
Publié le | Le Point.fr www.lepoint.fr*





Rappel d'infosuicide : Agri'écoute, Un service d'écoute en ligne est à votre disposition. Parlez-en au 09 69 39 29 19 (prix d'un appel local)Accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, il permet de dialoguer anonymement et de façon confidentielle avec des bénévoles formés.
Vous pouvez également nous transmettre votre ville afin que nous recherchions des adresses ressources les plus proches de chez vous info@infosuicide.org



Baisse des cours et des subventions, impuissance des pouvoirs publics, dettes : la situation des agriculteurs est chaque jour plus critique en France. C'est pourquoi un collectif d'agriculteurs de la Haute-Marne a réalisé une vidéo-choc pour alerter l'opinion sur les suicides dans le monde agricole, un phénomène en forte croissance ces dernières années. À tel point qu'il y en aurait aujourd'hui un tous les deux jours, d'après une étude menée par la Mutualité agricole entre 2008 et 2013.
La vidéo met en scène un jeune agriculteur, qui, après avoir passé son enfance à en rêver, a finalement repris l'exploitation familiale de production de lait. Après son grand-père, puis son père, c'est aujourd'hui à son tour de faire perdurer la tradition. Tout commence sous les meilleurs auspices, avec la souscription à un prêt auprès de la banque, l'installation, puis la gestion de l'exploitation en famille. Jusqu'au jour où les cours du lait baissent. S'ensuit l'engrenage financier.

« Grandes surfaces, politiques : tout le monde s'en fout »Puis les fins de mois deviennent impossibles à boucler, les dettes s'accumulent, le moral est au plus bas. « Mais alors, que s'est-il passé ? » s'interroge le jeune agriculteur. « Est-ce la faute des laiteries, des grandes surfaces, des politiques ? Peu importe. De toute façon, tout le monde s'en fout », résume-t-il, dépité. Dos au mur, la solution serait de vendre l'exploitation pour éponger les dettes. Mais la pression familiale représente bien souvent une barrière. Difficile d'expliquer à son père qui a travaillé toute sa vie pour lui transmettre son patrimoine qu'il faut aujourd'hui le sacrifier.
Le protagoniste en vient alors à se reprocher sa propre situation. « Et si en réalité, tout était de ma faute ? Pour avoir cru vivre de ce travail, pour avoir cru nourrir ma famille avec ce métier, pour avoir cru en un rêve. Un rêve de gosse devenu un vrai cauchemar. » La vidéo termine sur l'image de ce que l'on imagine être un suicide par pendaison. Et un chiffre : « En 2016, plus de 150 agriculteurs se sont donné la mort .»

* http://www.lepoint.fr/societe/la-video-choc-sur-le-suicide-des-agriculteurs-22-12-2016-2092419_23.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire