jeudi 28 janvier 2016

NOTICE ARTICLE ETUDE DE CAS FRANCE De l’acte suicidaire à l’état limite

De l’acte suicidaire à l’état limite
Jokthan Guivarch 1 *
Caroline Xicluna 2
1 Chef de clinique assistant, Service universitaire de psychiatrie infantojuvénile du Pr. Poinso, CHU Sainte-Marguerite, 270 boulevard de Sainte-Marguerite, 13274 Marseille cedex 9, France
2 Psychologue clinicienne, Service de psychiatrie du Dr Chabannes, Secteur 13G04, CHU Conception, 147, boulevard Baille, 13005 Marseille, France
* Tirés à part
L'Information Psychiatrique Volume 92, numéro 1, Janvier 2016

Mots-clés : état limite, psychopathologie, psychothérapie, cas clinique, conduite suicidaire, répétition, traumatisme psychique
Page(s) : 23-8
Année de parution : 2016

À partir de la rencontre d’un patient hospitalisé, nous avons questionné le sens de la répétition des conduites suicidaires. Des actualisations de pensées, permettant d’échapper à des situations de séparation, ont été entendues comme un acte de parole en résonance à un traumatisme psychique. Le dispositif de soins, offrant un espace de parole et d’écoute, a permis de porter le diagnostic d’état limite, grâce à l’étude de la biographie et de l’anamnèse. La psychothérapie a amené le patient à travailler sur la répétition d’agir, considérés davantage comme des acting out que des passages à l’acte, et de leur donner un sens en regard du travail d’élaboration.

http://www.jle.com/fr/revues/ipe/e-docs/de_lacte_suicidaire_a_letat_limite_306257/article.phtml

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire