vendredi 17 février 2017

RECHERCHE La douleur au cœur du suicide

La douleur au cœur du suicide
Emilie Olié, , Philippe Courtet
Département urgence et post-urgences psychiatriques, hôpital Lapeyronie, université de Montpellier, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France
Douleurs : Evaluation - Diagnostic - Traitement
Available online 14 February 2017
In Press, Corrected Proof — Note to users
Résumé

Avec un million de décès dans le monde, le suicide est un problème de santé majeur. Malgré la recherche actuelle, les stratégies thérapeutiques efficaces font encore défaut. De nouvelles hypothèses pour mieux comprendre ce phénomène complexe sont donc nécessaires. Le but de cet article est d’attirer l’attention sur la place de la douleur, notamment psychologique ou mentale, dans le processus suicidaire. La présence d’une douleur psychologique insupportable est un thème fréquemment retrouvé dans les notes de suicide. Selon de nombreux auteurs, la douleur psychologique est considérée comme centrale dans le passage à l’acte suicidaire. Considérer l’exclusion sociale (source de la douleur psychologique) peut aussi aider à comprendre la phénoménologie de l’acte suicidaire. En outre, un chevauchement entre douleur psychologique/sociale et douleur physique est admis. Une modification de la perception de la douleur peut donc être un facteur de vulnérabilité suicidaire. Considérer la douleur au cœur du suicide pourrait offrir de nouveaux axes pour améliorer la compréhension de la physiopathologie suicidaire et la prise en charge des patients à risque suicidaire.

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1624568717300100

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire