mardi 28 février 2017

RECHERCHE ETUDE  OBSUIVAL Prévenir le suicide des seniors

Prévenir le suicide des seniors
jeudi 9 février 2017  L'Est Républicain

Le suicide d’une personne âgée est-il prévisible ? C’est ce que tentera de déterminer l’étude « OBSUIVAL » de Pierre Vandel, le président du service psychiatrie de l’adulte du CHU de Besançon.
Pendant un an, trente-six seniors dépressifs seront suivis. Ces personnes n’ont pas été choisies au hasard. Ce sont des volontaires sélectionnés en fonction de leurs antécédents. Ils seront classés en deux groupes : les dépressifs et les suicidaires. Tout au long de l’année, chacun aura la possibilité de s’entretenir avec l’équipe de chercheurs.
Lors de ces rencontres, les médecins vont mesurer spécifiquement les troubles du cerveau lié à l’âge et leurs impacts sur le comportement suicidaire. Cette phase s’achèvera à la fin de l’année.
Ce sera alors le temps d’analyser les données collectées. Les chercheurs valideront, ou non, leurs hypothèses.
Cette phase, la dernière de l’étude, sera effectuée en collaboration avec l’Université de Mac Gill de Montréal. Ces deux institutions ont déjà travaillé ensemble pendant un an, lors de l’élaboration de l’étude en 2016.
Cette étude cible les personnes âgées car elles sont particulièrement touchées par les crises suicidaires. Un distinguo existe entre les hommes et les femmes. Chez les hommes, les crises suicidaires donnent souvent lieu à la mort. Chez les femmes, une tentative sur trois conduit au décès.
Les médecins vont donc tenter de prévenir au mieux les crises suicidaires et tenter de découvrir comment éviter les récidives.
Les résultats de cette étude seront publiés en décembre 2018. Puis mit en application pour sauver des vies !

INFO +
pour en savoir plus sur l'étude
Projet OBSUIVAL : Défaut d’inhibition cognitive et tentative de suicide chez le sujet âgé : caractérisation par eye tracking et  impact des interactions psychosociales
http://blogdinfosuicide.blogspot.fr/2016/08/recherche-etude-venir-obsuival-defaut.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire