mardi 28 juin 2016

NORD PAS DE CALAIS étude Héraclès étude souffrance psychique en lien avec leur travail

1/4 des patients des généralistes occupant un emploi sont en souffrance psychique en lien avec leur travail
L'enquête Héraclès a mesuré la prévalence des cas de souffrance psychique liée au travail vus en consultation de médecine générale en 2014 soit  2036 adultes venus consulter (121 ont participé à l’étude) dans le Nord et le Pas-de-Calais. Elle a objectivé une souffrance en lien avec le travail estimée entre 24,5 et 25,8% selon le type de mesure (objectivée par le Mini, diagnostiquée par le généraliste ou ressentie par le patient).
Les troubles les plus fréquents retrouvés ont été l’anxiété généralisée (18,2%), les épisodes dépressifs majeurs (13,9%) alors que les risques suicidaires étaient retrouvés chez 8,8% des patients inclus. La Fédération régionale Nord Pas-de-calais (F2RSM) a apporté sa contribution scientifique à cette étude menée par l’Inserm (réseau Sentinelles) dans le cadre d’un partenariat institutionnel inédit (ARS, URPS médecins libéraux, InVS-Cire, F2RSM, Universités, Dirrect, Centres hospitaliers). Les résultats de cette enquête, ainsi que les données de la cohorte Gazel, feront l’objet d’une exploitation secondaire dans le cadre d’un projet intitulé « Travail et risque suicidaire : études épidémiologiques en population générale », financé par l’ONS-Iresp ; piloté par le laboratoire associé Handiresp (Nadia Younés et Maria Melchior), il associe également la F2RSM (Laurent Plancke et Alina Amariei).
Ces travaux contribuent à l’exploration des liens complexes entre les conditions de travail et les conduites suicidaires.
Premiers résultats de l’étude Héraclès ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire