vendredi 21 août 2015

RECHERCHE ETUDE FRANCE Autopsie médico-légale des personnes suicidées en 2002 et en 2012: Comparaison des données épidémiologiques et sociologiques

Titre original : FORENSIC Autopsy of People Having Committed Suicide in 2002 and in 2012: Comparison of Epidemiological and Sociological Data
Auteurs Angélique Franchi M.D. 1, Jacques Bagur M.D.1,*,  Patrick Lemoine Ph.D. 3,  Delphine Maucort-Boulch Ph.D. 2,  Daniel Malicier Ph.D. 1 and
Géraldine Maujean M.D. 1
Author Information
1 Service de Médecine Légale de Lyon, Lyon, France
2 Service de Biostatistiques des Hospices Civils de Lyon, Lyon, France
3 Clinique Lyon-Lumière, Lyon, France
* Jacques Bagur, M.D. Hôpital Edouard Herriot Hospices Civils de Lyon - Unité Médico-Judiciaire 12 Avenue Rockefeller Lyon 69008 France
E-mail: Jacques.bagur@chu-lyon.fr


Article first published online: 14 AUG 2015
DOI: 10.1111/1556-4029.12888
© 2015 American Academy of Forensic Sciences
Issue   Journal of Forensic Sciences

Ce travail compare les données épidémiologiques et sociologiques des personnes qui se sont suicidées en 2002 et en 2012 grâce à une étude rétrospective de tous les cas de suicide ayant conduit à une autopsie à l'Institut de médecine légale de Lyon en 2002 et en 2012.
L'étude a inclus
des données sociodémographiques, les données médicales, et des données toxicologiques.
Un total de
486 cas ont été inclus (242 cas en 2002 et 244 cas en 2012). Les gens qui se sont suicidés étaient plus âgés en moyenne en 2012 par rapport à 2002 avec une plus grande proportion des plus de 55. Il y avait aussi une augmentation de la proportion des antécédents psychiatriques (p <0,001). Quelle que soit la date du décès par suicide, la tranche d'âge la plus touchée est celle des 45-54. Les résultats mettent en évidence la nécessité de renforcer les plans de prévention, en particulier pour les personnes de plus de 45.



source : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/1556-4029.12888/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire