jeudi 19 juillet 2012

AUTRES PAYS ACTU MEDICALE : SUICIDE ET TOXOPLASMOS

Des chercheurs de l'Université du Maryland ont constaté que les femmes infectées par le parasite Toxoplasma gondii (T. gondii), qui peut être contracté lors du changement de la litière, étaient une fois et demie plus susceptibles de tenter de se suicider.
«Nous ne pouvons pas dire avec certitude que T. gondii incite les femmes à tenter de se suicider, mais nous avons trouvé une association prédictive entre l'infection et les tentatives de suicide plus tard dans la vie, qui mérite des études supplémentaires», a déclaré dans un communiqué Teodor T. Postolache de l'Université du Maryland, qui est l'auteur principal de cette étude.
En analysant les données de 46 000 femmes danoises, les chercheurs ont constaté non seulement une corrélation entre les niveaux croissants d'anticorps contre le T. gondii et le risque plus élevé de suicide, mais aussi un risque accru de suicide violent.
Tous les animaux à sang chaud peuvent être infectés par le parasite et environ un tiers de la population animale mondiale est déjà infectée.
Manger des légumes non lavés ou de la viande crue et boire de l'eau à partir de sources contaminées peut aussi infecter les humains par T. gondii.
«T. gondii est un problème majeur de santé publique partout dans le monde, et beaucoup de gens ne réalisent pas qu'ils sont infectés», a dit le docteur Albert Reece, doyen de l'École de médecine de l'Université du Maryland.

Etude publiée dans les Archives of General Psychiatry
Sources :
http://fr.canoe.ca/artdevivre/animal/article1/2012/07/05/19954901-qmi.html
http://www.telegraph.co.uk/science/science-news/9371006/Cat-ladies-more-likely-to-commit-suicide-scientists-claim.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire