samedi 28 novembre 2015

RECHERCHE ETUDE Australie : L'impact des relations entre partenaires intimes sur des pensées et des comportements suicidaires: Une revue systématique

Titre Original : Review The impact of intimate partner relationships on suicidal thoughts and behaviours: A systematic review
Dominique Kazan, , Alison L. Calear, Philip J. Batterham
National Institute for Mental Health Research, The Australian National University, Canberra, AustraliaReceived 27 July 2015, Revised 13 October 2015, Accepted 1 November 2015, Available online 4 November 2015

Contexte
Une revue systématique a été menée afin d'identifier l'impact des relations entre partenaires intimes sur les tendances suicidaires. L'objectif de l'étude était d'identifier les facteurs dans les relations intimes qui influencent les idées suicidaires, tentatives et suicides.
Méthode
Cinquante-et-un articles ont été identifiés grâce à des bases de données Scopus, PubMed et PsycINFO. En raison de la forte hétérogénéité des études incluses, une synthèse des données narratives a été menée.
Résultats
La recherche a attiré l'attention de contingents spécifiques de la population, par exemple la question du risque de suicide chez les personnes de moins de 35 ans, homosexuelles, bisexuelles et transgenres qui vivent une discorde dans leur relation, et chez les hommes qui ont récemment été séparés.
Limites
L'interprétation de ces résultats est limitée par les limitations méthodologiques répandues dans une grande partie de la littérature.
Conclusions
La séparation et les relations de mauvaise qualité sont susceptibles d'être des facteurs de risque importants de pensées et de comportements suicidaires et sont des déclencheurs fréquents pour une tentative de suicide. Cet avis souligne les relations intimes comme un élément important dans l'évaluation du risque de suicide, quel que soit le contexte clinique. Par conséquent, les cliniciens doivent être conscients que les individus ayant déclaré des problèmes relationnels sont susceptibles d'être à risque accru de pensées et de comportements suicidaires.
http://www.jad-journal.com/article/S0165-0327%2815%2930661-3/abstract

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire