mardi 17 juin 2014

NOTE DE CADRAGE Haute Autorité de Santé Troubles bipolaires : repérage et diagnostic en premier recours

NOTE DE CADRAGE Troubles bipolaires : repérage et  diagnostic en premier recours
Fiche mémo Juin 2014 HAS /
Service Bonnes pratiques professionnelles / Juin 2014
Haute Autorité de Santé

http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2014-06/troubles_bipolaires_reperage_et_diagnostic_en_premier_recours_-_note_de_cadrage_2014-06-13_10-53-16_714.pdf

Extraits : Le risque suicidaire
Cette pathologie grave présente un taux de mortalité deux fois plus élevé que celui de la population
générale avec un risque suicidaire quinze fois plus élevé (6).
C’est la pathologie psychiatrique qui conduit le plus fréquemment aux tentatives de suicide.
Le ratio bipolaire/unipolaire étant d’environ un sur quatre, on peut estimer la prévalence du suicide
des patients bipolaires à 15 %, soit environ 1 500 morts par an (13).
Selon les études :
· 25 à 60 % des patients bipolaires feront au moins une tentative de suicide dans leur vie ;
· parmi ces patients qui font une tentative de suicide, 4 % à 19 % des patients en décèderont (4,
14).
L’étude « Suicide et tentatives de suicide : état des lieux en France » de l’Institut de veille sanitaire a été publiée en 2011. Cette étude évalue les tentatives de suicide à partir des données nationales du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI). Elle a pour objectif de décrire les tentatives de suicide ayant entraîné une hospitalisation au cours des années 2004 à 2007 dans les établissements MCO (médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie) de France métropolitaine, ainsi que le risque de réadmission pour tentatives de suicide au cours des quatre années 2004-2007 (15).
Les taux standardisés des hospitalisations pour tentatives de suicide pour 10 000 habitants sont présentés dans le tableau ci-dessous

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire