lundi 11 août 2014

PRESSE Chine : le taux de suicide des personnes âgées augmente de plus en plus dans les zones rurales

Chine : le taux de suicide des personnes âgées augmente de plus en plus dans les zones rurales
8 août 2014 sur http://www.silvereco.fr/chine-le-taux-de-suicide-des-personnes-agees-augmente-de-plus-en-plus-dans-les-zones-rurales/3122168

La Chine est le pays le plus peuplé au monde et l’un des pays à compter le plus de personnes âgées, d’ailleurs d’ici 2035 le pays comptera 300 millions de seniors.

Le vieillissement rapide de la population chinoise, en partie du à la politique de l’enfant unique, a des conséquences sur l’évolution de la société chinoise, où les personnes âgées se retrouvent dans des situations financières délicates, parfois obligées de travailler pour vivre en collectant des ordures.

Un autre problème touche les personnes âgées en Chine, celui du taux de suicide de plus en plus élevée de cette population, notamment dans les milieux ruraux.
Le suicide des personnes âgées n’est pas une source de préoccupation en Chine

La taux de suicide des personnes âgées en Chine, notamment dans les milieux ruraux, a beaucoup augmenté durant les deux dernière décennies. Cependant cette tendance ne semble pas préoccuper l’opinion publique ni les autorités.

C’est ce qu’explique le sociologue Liu Yanwu au journal China Daily News, qui indique qu’en 20 ans le taux de suicide chez les âgés est passé de 100 pour 100 000 à 500 pour 100.000.

« j’ai été choqué par le manque d’intérêt dans les villages où les personnes âgées se suicident », explique Liu. « Il semble que la mort ne soit pas quelque chose à craindre et que le suicide soit une chose normale, même une fin heureuse. »

Liu a commencé ses recherches en 2008 en étudiant 10 villages du comté de Jingshan, dans la province de Hubei. Lors d’un de ses voyages dans l’un des villages chinois, trois personnes âgées se sont suicidées, le phénomène s’est répété ans d’autres villages.

Dans ces villages, les enfants des victimes de suicide ne sont pas blâmés car on considère que pour les personnes âgées, la mort est un soulagement.

Liu a mené son enquête à travers la Chine dans des dizaines de villages dans les régions de Hubei, Jiangsu, Zhejiang, Shandong, Shanxi, Hebei, du Henan et du Guizhou.

« Si les circonstances diffèrent d’un endroit à l’autre, le facteur commun est une mauvaise qualité de vie », explique-t-il.

La piété filiale est une valeur encore importante aujourd’hui en Chine, cependant, en conséquence de la politique du contrôle natalités, les enfants se retrouvent souvent avec plusieurs personnes âgées à leur charges et ne peuvent subvenir au besoin de tous.

Beaucoup de personnes âgées dans les zones rurales ne peuvent pas compter sur leurs enfants en raison des grands changements économiques et sociaux au cours des trois dernières décennies, et le système de retraite ne parvient pas à compenser. Environ 50% des provinces ne sont pas capables de payer les retraites, et doivent compter sur une aide financière de Pékin.

« En Chine, les agriculteurs sont vulnérables et les anciens agriculteurs sont les plus vulnérables », conclut dit Liu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire