jeudi 23 juin 2016

RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES ANESM Repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées

RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES FICHES-REPÈRES Repérage des risques  de perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées
Volet domicile
Juin 2016
source anesm.sante.gouv.fr

Repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées
Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles sont inscrites au programme de travail 2015 de l’Anesm au titre de la qualité de vie.
Champ et objectif
Le repérage du risque de perte d’autonomie, ou de son aggravation, pour les personnes âgées croise des problématiques différentes selon que les professionnels travaillent à domicile ou en établissement et selon qu’ils travaillent dans une structure délivrant des actes de soins ou non.
L’objectif des travaux de l’Anesm autour de cette thématique est d’apporter un appui aux structures sociales et médico-sociales dans le repérage de la perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées. L’Agence propose ainsi des recommandations pour les responsables d’encadrement afin d’aider les professionnels avec un diplôme de niveau V, ou sans diplôme, dans ce repérage (Auxiliaire de vie, aide-soignant, aide-médico-psychologique, assistant de soins en gérontologie, etc.).
Les recommandations concernent tout particulièrement les professionnels qui interviennent dans les établissements et services suivants :
Volet domicile (téléchargeable ci-contre) : les services d’aide, d’accompagnement et de soins à domicile visés par l’alinéa 6° de l’article.
Volet Ehpad (à paraitre) : les établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) visés par l’alinéa 6° de l’article L.312-1, I du CASF.
Volet résidences autonomie (à paraitre) : les établissements pour personnes âgées (Ehpa) visés par l’alinéa 6° de l’article L.312-1, I du CASF.

Les repères qui seront fournis dans les recommandations pourront également être un support d’échanges et de réflexions avec les personnes accompagnées, leurs aidants, les associations d’usagers, et les autres acteurs de l’accompagnement des personnes âgées et de leurs proches.
L’outil de repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation
A la demande des représentants des services à domicile, un outil a été élaboré par l’Anesm, avec leur collaboration, ainsi qu’avec le soutien d’experts. L’outil a pour objectifs:
de doter les professionnels intervenants réguliérement au domicile (auxiliaires de vie sociale, aides-soignants, etc.) d’un outil simple permettant d’identifier un changement dans la situation, le comportement et/ou l’environnement de la personne accompagnée et/ou de son aidant ;
d’organiser une alerte sur la situation à risque au responsable dans le but d’ajuster l’accompagnement et/ou éventuellement de réadapter le projet personnalisé, voire inviter la personne âgée à consulter son médecin traitant ;
d’assurer une traçabilité de cette information ;
de prévenir le risque de perte d’autonomie ou de son aggravation.
L’outil a reçu un avis favorable du Comité d’orientation stratégique et du Conseil scientifique de l’Anesm puis a été validé et adopté par le directeur de l’Agence, M. Didier Charlanne.

Cliquez ici pour accéder à l’outil et sa notice d’utilisation

Repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation pour les personnes âgées. Volet Domicile
En première partie, les recommandations proprement dites sont déclinées en 4 chapitres :
Chapitre 1 - Mettre en place un dispositif de veille permettant d’identifier l’émergence de nouveaux besoins pour des personnes accompagnées
Chapitre 2 - Partager l’analyse des signes repérés des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation
Chapitre 3 - Adapter les réponses lorsque les personnes accompagnées montrent des signes de perte d’autonomie ou d’aggravation de la perte d’autonomie
Chapitre 4 - S’approprier les recommandations de bonnes pratiques concernant le repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation

Une fiche « Evaluer ses activités et la qualité des prestations délivrées » est présentée à la fin des recommandations afin d’identifier les activités et la qualité des prestations réalisées au regard de l’ensemble des recommandations sur cette thématique.

Puis, en seconde partie, afin de faciliter l’appropriation des recommandations, vous trouverez :
des fiches-repères (à télécharger) abordent les principaux thèmes du repérage des risques de perte d’autonomie ou de son aggravation ;
FICHE 1. Mauvaise nutrition, dénutrition et déshydratation
FICHE 2. Chutes
FICHE 3. Risques liés à la prise des médicaments
FICHE 4. Souffrance physique
FICHE 5. Souffrance psychique
FICHE 6. Troubles du comportement et troubles cognitifs
FICHE 7. Risque sur la santé des aidants

deux grilles de lecture sont proposées pour travailler en équipe les signes de perte d’autonomie ou de son aggravation auxquels il faut veiller au quotidien. La première grille « Tout public » indique les principaux signes d’altération de la personne accompagnée. La seconde grille, « Spécifique aux personnes de GIR 1 à 4 » concerne les personnes reconnues comme dépendantes et bénéficiant de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Retrouvez ci-contre la version intégrale du document (les recommandations, les fiches-repères et les grilles)

Autour des recommandations
Consultez ci-contre la décision d’adoption des recommandations
Consultez ci-contre la lettre de cadrage
Un appel à contributions aux professionnels de l’accompagnement des personnes âgées a été lancé du 22 août au 1er octobre 2014


Liens http://www.anesm.sante.gouv.fr/spip.php?article1010&var_mode=calcul
http://www.anesm.sante.gouv.fr/IMG/pdf/ANESM-RBPP_Reperage_des_risques_personnes_agees_A5-BAT_-_PDF_Interactif.pdf 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire