jeudi 3 novembre 2016

MANIFESTATION (Toulouse 5/11/2016 )ET PRESENTATION STRUCTURE "L'association d'aide aux victimes et aux organisations confrontées aux suicides et dépressions professionnels (ASDpro)"

Connaître et évaluer les risques de l'épuisement professionnel
La souffrance au travail peut provoquer une dépression et dans le cas extrême un suicide. Avec l'explosion des outils numériques, la qualité de vie au travail est aujourd'hui en danger. Occitanie matin s'interroge sur ce problème de société qui touche toutes les professions jeudi 3 novembre.
Par Valérie Perez Publié le
Dans certaines entreprises, l'intrusion des outils numériques et une organisation harcelante ne nous permettent pas toujours de distinguer la vie personnelle de la vie professionnelle. Les risques psychosociaux sont alarmants et le burn-out éclate parfois jusqu'à son paroxysme : le suicide.

Selon l'institut de veille sanitaire, une étude en Occitanie montre que la souffrance psychique au travail en Midi-Pyrénées serait supérieure à la moyenne des régions  avec une forte progression chez les femmes. Une étude similaire va démarrer en Languedoc-Roussillon.

Des solutions existent au sein même des entreprises, dans des associations ou des organismes qui peuvent accompagner la personne en souffrance.
C'est le cas de "L'association d'aide aux victimes et aux organisations confrontées aux suicides et dépressions professionnels (ASDpro)", qui organise à Toulouse le samedi 5 novembre 2016, une initiative publique en partenariat avec l’IPST-CNAM au sujet de la souffrance professionnelle (débats et conférences de 13h à 19h au Conservatoire national des arts et métier de Toulouse 118 Route de Narbonne, 31400 Toulouse).

"Occitanie matin" reçoit Philippe Queulin jeudi 3 novembre de l'ASDpro jeudi 3 novembre pour nous parler des solutions apportées aux victimes de cette souffrance au travail.

Dans un contexte où s'élèvent de plus en plus de voix pour faire valoir les phénomènes d'effondrement professionnel qui touchent toutes les professions (de l'ouvrier au dirigeant d'entreprise), l'association ASDpro souhaite mettre en discussion les actions de reconnaissance individuelle comme moteurs de mobilisations collectives visant la prévention de ces risques professionnels spécifiques.

© INVS
© INVS


source http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/midi-pyrenees-languedoc-roussillon-matin/connaitre-evaluer-risques-epuisement-professionnel-1121401.html

info plus
http://asdpro.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire