vendredi 29 septembre 2017

Centre Psychothérapique de Nancy (54) L’évaluation du risque suicidaire au CPN

D'après la Lettre d’Information du CPN - Septembre 2017 > L’évaluation du risque suicidaire au CPN* Centre Psychothérapique de Nancy

L’évaluation du risque suicidaire au CPN
La formation, relative à l’évaluation du risque suicidaire, est un programme national que le CPN a été le premier établissement public en santé mentale à mettre en place de façon institutionnelle depuis 2012, avec comme objectif pour les années à venir que tous les personnels soient formés. Cet outil, dénommé R.U.D (Risque/Urgence/Dangerosité), extrêmement pragmatique, met en capacité de pratiquer, selon les mots du Professeur TERRA, expert de la thématique, « un secourisme psychique » dans le cadre de la prise en charge d’un patient en crise suicidaire.
Au travers de cette action est visée l’acquisition d’un langage commun de l’appréciation du potentiel suicidaire permettant d’assurer une meilleure transmission de l’information et donc une continuité dans l’évaluation du risque suicidaire par tous les acteurs de la prise en charge du patient.
La mise en place de cette formation, inscrite dans les recommandations du Programme National d’actions contre le suicide 2011-2014, a représenté un atout pour le CPN au regard de la certification V2014.
Depuis 2016, l’établissement public en santé mentale des Vosges (Ravenel) s’est associé au CPN pour déployer institutionnellement sur le même modèle cette formation. Chaque session de 2 jours est depuis animée par un duo mixte de formateur (un de chaque institution) et quel que soit le lieu de cette formation. Depuis 2017, il y a 25 formateurs identifiés pour les deux établissements.
Quelques chiffres relatifs au nombre de professionnels formés :

2013 2014 2015 2016 Total
Formés au CPN 202 198 124 152 676
Formés au CH Ravenel

12 56 68




Total 744
Un audit d’impact de cette formation, réalisé fin 2016 début 2017, par des étudiants de l’IFCS de Nancy, sur des professionnels formés du Pôle du Grand Nancy, confirme l’intérêt et l’opérationnalité de cette formation, ainsi que de l’atteinte de ses objectifs :
Avec un taux de réponse de 97,2%, les résultats obtenus sont largement validés et ils nous apprennent que :
­- 84% pensent que la formation apporte une harmonisation des pratiques quant à l’évaluation du risque suicidaire (utilisation de la méthode R.U.D.),
­- 89% précisent que leurs attentes quant à la formation ont été atteintes,
­- 80% estiment se sentir compétent ou plus compétent, après cette formation, dans leur relation avec le patient en situation de crise suicidaire.
Thierry RICHARD
Jacky MERKLING
http://www.cpn-laxou.com/-321.html

Autres article de la Lettre d’Information du CPN - Septembre 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire