samedi 1 juillet 2017

Zoom sur Quand les cliniques communiquent sur l'évaluation et la prise en charge du risque suicidaire

Source LES LETTRES MEDICALES DE LA CLINIQUE DU CHÂTEAU DU TREMBLAY à CHAULGNES (58)
du 3/01/2017

L’ÉVALUATION DU RISQUE SUICIDAIRE

Par Dominique PERRODEAU-MERLIN, Médecin Psychiatre et Adeline FONTBONNE, Infirmière I D E

Le suicide est la 1ère cause de mortalité des 25-34 ans (20 % du total des décès dans cette tranche d’âge) et la 2ème cause (après les accidents de la circulation) chez les 15-24 ans (16,3 % du total des décès). Il est une préoccupation importante pour la sécurité des patients.

La crise suicidaire est une crise psychique dont le risque majeur est le suicide. Il s’agit d’un moment de la vie d’une personne où celle-ci se sent dans une impasse et confrontée à une telle souffrance que la mort apparaît comme le seul moyen de trouver une issue à cet état de crise. Cet état, caractérisé par des idées suicidaires de plus en plus envahissantes peut être temporaire et réversible mais met en danger le patient.
C’est pourquoi, l’évaluation du risque suicidaire à l’entrée du patient est faite avec soin par le médecin avec l’appui d’une « grille d’évaluation médicale » du niveau suicidaire. Le médecin évalue ce risque de 1 à 3 selon les manifestations du patient :

1) -L’intensité de la souffrance psychique.
2) -L’équilibre émotionnel
3) -Les différents aspects fonctionnels (alimentation, sommeil…)
4) -Les facteurs de risque (antécédents de tentative de suicide, bipolarité, alcoolisation, élaboration d’un scénario précis, isolement socio-affectif ) et de protection (soutien familial, stabilité sociale etc )

De cette évaluation découle une prise en charge adaptée au mal être du patient en lien avec sa pathologie, son environnement, ses ressources. Il a pour but de mettre en place des actions ciblées telles qu’une modification du traitement, une surveillance accrue de l’équipe soignante, des entretiens infirmiers planifiés et réguliers, des rendez-vous avec l’équipe psychothérapeutique.
Cette grille d’évaluation fait l’objet d’une réévaluation tous les trois à cinq jours par le médecin qui ajuste alors les actions thérapeutiques.
Bien sûr, la qualité de la relation thérapeutique est primordiale.
Dans une démarche d’amélioration de nos pratiques, et pour être au plus près des besoins des patients, un groupe de travail sur le suicide est actuellement en cours à la clinique. Ce groupe élabore une nouvelle grille d’évaluation du risque suicidaire en s’appuyant sur l’expérience clinique antérieure.

source article : http://www.clinique-du-chateau-du-tremblay.fr/levaluation-du-risque-suicidaire/

Contact
Le Tremblay - 58400 CHAULGNES
Unité pour adultes - Accueil : 03 86 59 75 75
Unité pour adolescents - Accueil : 03 86 59 75 92
http://www.clinique-du-chateau-du-tremblay.fr





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire