samedi 1 juillet 2017

EUROPE RECHERCHE ETUDE mpact de la campagne de sensibilisation à la dépression OSPI-Europe dans quatre régions européennes

Public attitudes toward depression and help-seeking: Impact of the OSPI-Europe depression awareness campaign in four European regions

Elisabeth Kohls a, d, , , Evelien Coppens b, Juliane Hug c, d, Eline Wittevrongel b,
Chantal Van Audenhove b, Nicole Koburger c, Ella Arensman e, András Székely f,
Ricardo Gusmão g, Ulrich Hegerl a, c, d
a Department of Psychiatry and Psychotherapy, Medical Faculty, University Leipzig, Leipzig, Germany
b LUCAS Center for Care Research and Consultancy, KU Leuven, Leuven, Belgium
c Depression Research Centre, German Depression Foundation, Leipzig, Germany
d European Alliance Against Depression (EAAD), Leipzig, Germany
e National Suicide Research Foundation and Department of Epidemiology and Public Health, University College Cork, Ireland
f Institute of Behavioural Sciences, Semmelweis University, Budapest, Hungary
g Instituto de Saúde Pública, Universidade do Porto (ISPUP), Porto, Portugal
Journal of Affective Disorders Volume 217, 1 August 2017, Pages 252–259
Received 15 September 2016, Revised 28 February 2017, Accepted 2 April 2017, Available online 8 April 2017
https://doi.org/10.1016/j.jad.2017.04.006

Les attitudes du public envers la dépression et la recherche d'aide: impact de la campagne de sensibilisation à la dépression OSPI-Europe dans quatre régions européennes

- Nouveaux points de vue sur la visibilité et l'efficacité d'une campagne de sensibilisation du public dans quatre régions européennes.
- Moins de stigmatisation personnelle de la dépression dans les régions d'intervention par rapport aux régions témoins.
- Les répondants interrogés dans la région d'intervention signalent plus d'ouverture à la recherche d'une aide professionnelle par rapport aux régions de contrôle.•
- Les résultats dépassent les recherches antérieures concernant les effets sur le comportement de recherche d'aide et la diffusion des sites d'intervention.

Les campagnes publiques sont des moyens efficaces pour réduire la stigmatisation dans le cadre de programmes d'intervention à niveaux multiples.

Les attitudes du public vis-à-vis de la dépression et de la recherche d'aide sont des facteurs importants qui influent sur les personnes déprimées pour obtenir une aide professionnelle et un traitement adéquat. OSPI-Europe est un programme de prévention du suicide à plusieurs niveaux comprenant une campagne de sensibilisation du public. Il a été mis en place dans quatre régions de quatre pays européens (Allemagne, Hongrie, Irlande et Portugal). Cet article rapporte les résultats de l'évaluation de la campagne, y compris la visibilité et les effets de la campagne sur la stigmatisation associée à la dépression et à la recherche d'aide.
Méthodes
Une enquête générale représentative sur la population (N = 4004), y compris des mesures sur la stigmatisation personnelle, la stigmatisation perçue, l'ouverture à l'aide, la valeur perçue de l'aide et les variables sociodémographiques a été menée dans les quatre régions d'intervention et quatre régions de contrôle dans une section transversale pré- Post élaboration.
Résultats
La campagne de sensibilisation du public a été considérablement plus visible en Allemagne et au Portugal par rapport à l'Irlande et à la Hongrie. La visibilité a été modifiée par l'âge et les années de scolarité. La stigmatisation personnelle, la stigmatisation perçue et l'ouverture à l'aide professionnelle ont considérablement varié dans les quatre pays. Les répondants dans les régions d'intervention ont montré beaucoup moins de stigmates de dépression personnelle que les répondants dans les régions témoins après la campagne. Les répondants de la région d'intervention qui connaissaient la campagne ont signalé plus d'ouverture à la recherche d'une aide professionnelle que les répondants qui ne l'étaient pas.
Conclusion
La campagne de sensibilisation OSPI-Europe était visible et a produit des résultats positifs. Dans le même temps, il s'est avéré difficile de montrer des effets forts, mesurables et sans ambiguïté, ce qui correspond aux études précédentes. Les campagnes de sensibilisation du public menées au sein d'OSPI-Europe peuvent contribuer à améliorer les attitudes et les connaissances sur la dépression dans le grand public et produire des effets synergiques, en particulier lorsque la diffusion des matériels de sensibilisation est simultanément renforcée par d'autres niveaux d'intervention d'un programme d'intervention à plusieurs niveaux .

http://www.jad-journal.com/article/S0165-0327(16)31548-8/fulltext

1 commentaire:

  1. C'est la preuve sans ambiguïté que la sensibilisation dans les établissements scolaires comme le fait Christophe est efficace.

    RépondreSupprimer