jeudi 11 mai 2017

Prévenir le suicide dans la communauté de communes Sèvre et Loire

Prévenir le suicide dans la communauté de communes Sèvre et Loire
le 27/04/2017 sur www.ouest-france.fr*


Patrick Meluc, président du GPS, une structure qui s’organise à l’échelle du territoire de la communauté de communes Sèvre et Loire. | Photo : Ouest-France

Le Groupement de prévention du suicide veut profiter de la nouvelle entité intercommunale Sèvre et Loire communauté de communes pour étoffer son réseau. L’expérience du travail en pays valletais doit profiter à celui de Loire-Divatte.

La naissance de la communauté de communes Sèvre et Loire peut être porteuse de développement de projet. Le Groupement de prévention du suicide (GPS) se situe dans ce créneau.

« Notre démarche d’extension sur le secteur de Loire-Divatte a débuté il y a trois ans. L’objectif est de constituer un maillage plus important pour être plus efficace », explique Patrick Meluc, président du GPS. Actuellement, 23 personnes sont formées pour venir en aide aux personnes.

« L’idée est que Loire-Divatte garde son autonomie pour une proximité légitime de fonctionnement, précise le président. Que le site s’appuie sur ce qui a mis plus de dix ans à se constituer en pays valletais, avec aujourd’hui un dispositif de 150 personnes. Il s’agit de veilleurs et d’écoutants, une psychologue. »

Les moyens mutualisés sont aussi d’ordre financier avec des partenaires locaux, l’agrément de l’agence régionale de la santé.
http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/vallet-44330/prevenir-le-suicide-dans-la-communaute-de-communes-sevre-et-loire-4951130

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire