jeudi 18 mai 2017

ALBUM JEUNESSE PARUTION L’Arbre et l’Ombre de la lune & Manifestation le 8 juin 2017 Paris

L’Arbre et l’Ombre de la lune
Hélène Romano et Adolie Day
Les Éditions courtes et longues / Avril 2017
Dossier de presse




MANIFESTATION  réservée aux associations :
Les Éditions courtes et longues proposent aux associations une rencontre dans les locaux  du Centre de Diffusion de l’édition au 17 de la rue de Tournon, Paris VI le 8 juin 2017 à 19 h 00
avec Hélène Romano, psychologue spécialiste du trauma de l’enfant,
afin de mieux comprendre ensemble le traumatisme que vit un enfant suite au suicide d’un parent et l’importance de briser le silence et
libérer la parole
Contact  inscription : Thibault Gendreau Éditions courtes et longues
thibault.gendreau@cleditions.com

Présentation de l'ouvrage
« Plus jamais il n’y aura de vacances avec mon Papa et ma Maman.
Le nuit est tombée tout d’un coup dans ma vie.
Papa ne vit plus.
On m’a dit que c’était un suicide, ce qui lui est arrivé.
Mais pourquoi personne ne veut m’expliquer ?
Ce n’est pas juste. »
Le mort d’un parent est une très lourde épreuve pour un enfant.
Mais la mort par suicide l’est davantage car elle s’accompagne
souvent d’incompréhensions, de culpabilité, voire de colère
pour les proches.
Après le suicide de l’un de ses parents, l’enfant se sent perdu.
Il se demande si ce qui est arrivé est sa faute. Et, face au silence
des adultes, il s’interroge et veut comprendre.
Psychologue, spécialiste du trauma de l’enfant, Hélène Romano
raconte, avec une histoire simple, comment parler avec les enfants
après le suicide d’un parent et les aider à surmonter cette épreuve.
Les illustrations à la ligne claire et aux couleurs chaudes d’Adolie Day
permettent d’aborder avec sérénité et profondeur ce sujet douloureux.
En fin de volume, une double page blanche permet aux jeunes lecteurs
de s’approprier cette histoire en dessinant leurs émotions et leurs pensées.
Une fiche à destination de la famille donne des repères essentiels
à la communication avec les enfants orphelins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire