jeudi 23 mars 2017

ETUDE RECHERCHE FRANCE Les tentatives de suicide examinées dans un service d'urgence parisien

Les tentatives de suicide examinées dans un service d'urgence parisien: caractéristiques contrastées associées à de multiples tentatives de suicide ou à la motivation de la mort
Titre original : Suicide attempters examined in a Parisian Emergency Department: Contrasting characteristics associated with multiple suicide attempts or with the motive to die



dans Psychiatry Research Available online 22 March 2017 In Press, Accepted Manuscript
Florence Perquier a, , , David Duroyb, c,  Camille Oudinet b, c,  Alya Maamar a,  Christophe Choquet d,  Enrique Casalino d,  Michel Lejoyeux a, b, c
 a Department of Epidemiology, Paris Hospital Group – Psychiatry & Neurosciences, 1 rue Cabanis 75014 Paris, France
b Department of Psychiatry and Addictive Medicine, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), University Hospital Bichat-Claude Bernard, 46 rue Henri Huchard, 75018 Paris, France
c Paris Diderot University – Paris VII, 5 Rue Thomas Mann, 75013 Paris, France
d Emergency Department, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), University Hospital Bichat-Claude Bernard, 46 rue Henri Huchard, 75018 Paris, France
Received 29 September 2016, Revised 28 February 2017, Accepted 21 March 2017, Available online 22 March 2017
 
Les soins de santé mentale antérieurs sont associés au risque de tentatives de suicide multiples
Aucune association n'est trouvée entre les tentatives multiples de suicide et la motivation de "mourir"Les idéations suicidaires antérieures et certains événements précipitants sont liés au désir de mourir
 
Parmi les patients examinés après une tentative de suicide dans un service d'urgence parisien, nous avons cherché à comparer les caractéristiques individuelles de i) les patients ayant fait une première tentative et ceux ayant fait plusieurs tentatives de suicide, ii) les auteurs de tentatives dont la principale motivation était de mourir et les auteurs d'autres motivations. Les informations sur les caractéristiques sociodémographiques, les caractéristiques cliniques, les soins de santé mentale antérieurs et les orientations de sorties ont été recueillies auprès de 168 tentatives de suicide à l'aide d'un formulaire standardisé. Les associations de ces variables avec la répétition de la tentative de suicide (oui ou non) et avec le motivation sous-jacente de la tentative (de mourir ou non) ont été examinées à l'aide de statistiques descriptives et de modèles de régression logistique multivariable.
Les personnes ayant fait plusieurs tentatives de suicide étaient plus susceptibles de ne pas avoir d'emploi et de signaler des soins de santé mentale antérieurs: suivi de santé mentale, médication psychiatrique ou hospitalisation psychiatrique. La motivation de mourir n'était pas associée au risque des  multiples tentatives de suicide, mais était liée à une idéation suicidaire passée et à certains facteurs précipitants spécifiques, y compris le trouble psychiatrique. Les patients qui ont eu l'intention de mourir étaient également plus susceptibles de se référer à des patients hospitalisés que de soins ambulatoires psychiatriques.

 Personnes ayant fait une première tentative et ceux ayant fait plusieurs tentatives, qui souhaitent mourir peuvent représenter deux groupes à haut risque distincts concernant les caractéristiques cliniques et d'accès aux soins. Ils ne bénéficieraient probablement pas des mêmes stratégies d'intervention.
Abréviations 
OMS, organisation mondiale de la santé; DSM IV-TR, manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, quatrième édition révisée; ASSIST, test de dépistage de l'alcool, du tabac et de  substance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire