lundi 16 janvier 2017

ETUDE RECHERCHE Polynesie Française État des lieux des suicides et tentatives de suicide


État des lieux des suicides et tentatives de suicide en Polynésie Française. Exemple de l’enquête « Santé Mentale en Population Générale : Images et Réalités », réalisée à Tahiti et Moorea en 2015.
Alban Fenni 1
1 UB - Université de Bordeaux

Thèse pour l’obtention du  DIPLOME D’ETAT de DOCTEUR EN MEDECINE
Spécialité Psychiatrie
Résumé : Le suicide est une problématique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme un enjeu de santé publique à l’échelle mondiale. Aborder cette question en Polynésie Française (PF) soulève le tabou de la réalité des conduites suicidaires sur un territoire perçu comme un paradis terrestre par le monde occidental. Traiter ce sujet intègre également différents aspects socioculturels spécifiques à la PF. Développé selon les recommandations de l’OMS pour le Pacifique occidental, la PF a pu bénéficier du programme d’étude épidémiologique et de prévention du suicide, appelé « Conduites Suicidaires dans les Territoires à Risque » (START). Les résultats publiés ont permis de compléter les données disponibles en PF. Le taux moyen annuel standardisé de mortalité par suicide en PF est important (11,3 pour 100 000 habitants), touchant une population jeune (âge moyen de 32 ans), et principalement masculine. Le moyen de suicide le plus utilisé est la pendaison dans près de 90 % des cas. La fréquence des diagnostics associés aux tentatives de suicide est importante (71,7 %), particulièrement concernant les troubles de l’humeur. On observe une tendance à l’augmentation des taux de suicide ces 20 dernières années, et ce à l’inverse des données métropolitaines. Les comparaisons avec les autres pays du Pacifique occidental, mettent en évidence l’importance de la prise en compte du contexte social, économique et culturel dans l’approche des conduites suicidaires et des soins dispensés aux polynésiens. Ce travail présente l’enquête « Santé Mentale en Population Générale : Images et Réalités » (SMPG), qui a été réalisée à Tahiti et Moorea en 2015 avec la coordination du Centre Collaborateur de l'Organisation Mondiale de la Santé (CCOMS). Cette enquête est une recherche-action internationale multicentrique, qui permet de décrire les représentations mentales liées à la « folie », « la maladie mentale », « la dépression », et d’estimer la prévalence des principaux troubles psychiques dans la population générale âgée de plus de 18 ans. 900 questionnaires ont été administrés au cours d'entretiens en face à face avec des personnes sollicitées dans la rue, anonymement, et en respectant des quotas socio-démographiques représentatifs de la population des sites. En recueillant de nouvelles données sur la santé mentale des polynésiens et notamment sur le risque suicidaire, les résultats de l’enquête seront un véritable outil d'aide à l'élaboration des politiques locales de santé mentale en PF.

URL : https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01415847

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire