lundi 23 janvier 2017

ETUDE RECHERCHE Hyperactivité et suicide chez l'enfant

Hyperactivité et suicide chez l'enfant
Article du 15/01/2017 sur le-cercle-psy.scienceshumaines.com*
Héloïse Junier
 
Le suicide chez l’enfant demeure un sujet tabou, méconnu et sous-diagnostiqué. Et pourtant, Selon une étude menée par le Service de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent de l’hôpital parisien Robert Debré, éditée dans les Entretiens de Bichat de 2012, ce phénomène représenterait près de 4% des décès en France chez les 5-14 ans, tandis que la fréquence des tentatives de suicide serait estimée entre 0.5 et 0.7%. Le plus souvent, pour tenter de mettre fin à leurs jours [..] En revanche, on connaît mal les troubles psychiques dont souffrent certains de ces enfants. Jusqu’à maintenant, on pensait nombre d’entre eux dépressifs. Or, selon une étude nord-américaine récemment publiée dans la revue Pediatrics, le TDA/H (Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) serait le trouble le plus fréquemment associé au suicide chez l’enfant de moins de douze ans.
Les auteurs ont analysé une base de données nationale spécialisée dans les décès violents (National Violent Death Reporting System). Ils y ont extrait les suicides d’enfants âgés entre 5 et 14 ans, ayant lieu entre 2003 et 2012, à travers 17 Etats. Les enfants qui ont mis fin à leurs jours sont le plus souvent des garçons décédés par strangulation, à leur domicile.
Un tiers des 87 enfants dont les données ont été recueillies dans le cadre de cette étude souffraient de troubles mentaux. Contrairement aux adolescents suicidaires, une majorité de ces enfants présentaient un TDA/H (59,3 %) plutôt qu’une dépression (33,3 %). Ces résultats inattendus soulignent l’importance de mettre en place des stratégies de prévention auprès des enfants à l’école primaire et au début du collège.
Sheftall AH, Asti L, Horowitz LM, et al. Suicide in Elementary School-Aged Children and Early Adolescents. Pediatrics. septembre 2016; American Academy of Pediatrics138(4):e20160436
Arielle H. Sheftall, PhD a, Lindsey Asti, MPH b,  Lisa M. Horowitz, PhD, MPH c,
Adrienne Felts, MA, PCC a, Cynthia A. Fontanella, PhD d, John V. Campo, MD d, and
Jeffrey A. Bridge, PhD a,e
aResearch Institute at Nationwide Children’s Hospital, and
dDepartments of Psychiatry and
ePediatrics, The Ohio State University College of Medicine, Columbus, Ohio;
bDepartment of International Health, The School of Public Health, Johns Hopkins University, Baltimore, Maryland; and
cIntramural Research Program, National Institute of Mental Health, National Institutes of Health, Bethesda, Maryland
accès à l'étude https://pediatrics.aappublications.org/content/early/2016/09/15/peds.2016-0436
 
- Références etude Service de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent de l’hôpital parisien Robert Debré, éditée dans les Entretiens de Bichat cf :  http://blogdinfosuicide.blogspot.fr/2012/10/compte-rendu-des-entretiens-de-bichat.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire