jeudi 22 décembre 2016

AVIS DE LECTURE ANTISUICIDE, Essai de psychanalyse existentielle de Claude Lorin

ANTISUICIDE, Essai de psychanalyse existentielle de Claude Lorin,
Éditions L’Harmattan, paru en oct 2016*

résumé : Ce livre poursuit essentiellement deux buts. D'abord, envisager une prévention accrue du suicide selon des modes complémentaires et innovants. Ensuite, réfléchir sur des situations où le suicide est un enjeu chez quelques écrivains, philosophes et grandes figures de l'histoire à la lumière de la psychanalyse existentielle. Il ne s'agit en aucun cas d'un manuel de recettes.


Lu par Irina Katz-Mazilu, Art-thérapeute au Centre Thérapeutique Popincourt, présidente de la FFAT Artiste plasticienne **

En cette fin d’année 2016, frisquette et venteuse, et pour affronter la suivante – une année est toujours suivie par la suivante, quoi qu’il arrive…- nous pouvons essayer de nous réchauffer le cœur en puisant au souffle de la créativité humaine, partageable sans limites - puisque c’est le partage qui nous sauve.

C’est ce qu’inspire la lecture de l’ouvrage de Claude Lorin, Antisuicide, Essai de psychanalyse existentielle : le partage de la chaleur humaine, du souffle vital, de l’espoir et de la capacité de résilience, dont l’Oiseau Phoenix est la plus belle métaphore. Il ne s’agit en aucun cas d’un manuel de recettes, nous dit l’auteur. En effet – mais du partage d’une expérience professionnelle vécue d’une façon personnelle, où l’humour et la pensée tournée vers l’avenir forgent la notion de décadrage, concept défini par l'auteur. Ce sont des outils de travail, et de vie, qui nous intéressent tous. Un livre optimiste.

**Irina Katz-Mazilu
Art-thérapeute au Centre Thérapeutique Popincourt, présidente de la FFAT
Artiste plasticienne www.irinakatzmazilu.com
prochain colloque de la FFAT – Fédération Française des Art-Thérapeutes – www.ffat-federation.org – en mars 2017, sur le thème Art-thérapie et langages.

* En savoir plus sur le livre http://blogdinfosuicide.blogspot.fr/2016/10/parution-antisuicide-essai-de.html




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire