lundi 7 novembre 2016

MANIFESTATION Isigny sur Mer (14) 17/11/ soirée de prévention du suicide

Isigny-sur-Mer /
Des saynètes et des psys pour parler du suicide Publié le 05/11/2016 ouest-france.fr/


Sylvie Hubert, Anne-Marie Bouglé, Pascale Morice, Benoît Pétin et Michel Adam invitent à venir échanger autour de la prévention du suicide, jeudi 17 novembre. |

Une soirée de prévention du suicide est organisée jeudi 17 novembre. Seront présents un psychiatre et un psychologue, pour évoquer le sujet et apprendre à repérer les alertes.

« Se confier à un médecin, à un ami, à la famille. Nous sommes tous concernés. En parler, c'est poser son fardeau. » Pour Sylvie Hubert, chargée de mission prévention santé la Mutualité sociale agricole (MSA), c'est même la meilleure manière de lutter contre le suicide.

Pour cela, une soirée est organisée, jeudi 17 novembre, journée nationale de la prévention du suicide. « Cette soirée va permettre d'aborder les repères et les alertes », poursuit-elle. « Et de combattre les idées reçues, de lever les tabous, précise Michel Adam, de l'association Vivre son deuil. Cela s'adresse à tous les publics. »

Causes multiples

Un psychiatre et un psychologue seront les principaux interlocuteurs de ce rendez-vous. « Ils agiront en fonction des demandes, explique Sylvie Hubert. La soirée sera entrecoupée de saynètes, proposées par l'association Papillon Noir. Le but est de faire réagir et interagir le public. »

Sur une initiative du Dr Le Gac, plusieurs professionnels de santé d'Isigny ont suivi une formation pour déceler les signes chez les personnes en dépression. Ces signes ne sont pas toujours visibles, même pour les proches, d'autant qu'ils changent selon l'âge.

« L'adolescent va, par exemple, changer de comportement, donner des choses auxquelles il tient. Il ne sera pas abattu, au contraire des adultes », résume Anne-Marie Bouglé, psychologue et représentante de l'association Fol'art, qui a pour but de lutter contre le mal-être et de faciliter le lien social grâce à l'art, et de l'Unafam (Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques).

En Basse-Normandie, la vie professionnelle, notamment chez les agriculteurs, est l'une des causes majoritaires de suicide. Chez l'enfant, il pourra s'agir du harcèlement à l'école. « Ces thèmes pourront être abordés au cours de la soirée », souligne Pascale Morice, de Fol'art et Vivre son deuil.

La soirée reçoit aussi le soutien de Benoît Pétin de la Fédération famille rurale 14, de l'Agence régionale de santé (ARS), qui assure les formations des professionnels, de SOS amitié, qui prête une écoute aux personnes en détresses et de Solidarité paysanne.

« Aussi délicat soit-il, le sujet du suicide doit être évoqué si l'on veut l'éviter », conclut Michel Adam.Jeudi 17 novembre, à 20 h 30, à la salle de cinéma. Entrée gratuite. Contact : Michel Adam au 06 31 42 61 80.

http://www.ouest-france.fr/normandie/isigny-sur-mer-14230/des-saynetes-et-des-psys-pour-parler-du-suicide-4594337

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire