lundi 21 novembre 2016

AUTOUR DE LA QUESTION PARUTION « L’adolescent « fragile ». Peut-on prédire en psychiatrie ? »

« L’adolescent « fragile ». Peut-on prédire en psychiatrie ? » de Laelia Benoit


unnamed
Paris : Éditions Recherches
2016
248 p. N/B – 14 x 21 cm
ISBN 978-2-86222-093-2
19 €

Résumé

Qui sait la manière dont les psychiatres voient l’avenir des adolescents ? Peuvent-ils prédire les troubles mentaux ? Controversée en France, la prédiction de la psychose est devenue un enjeu prioritaire de la psychiatrie internationale fondé sur l’espoir d’une intervention à un stade précoce. Toutefois, les jeunes dont le mal-être pourrait traduire aussi bien des symptômes précurseurs de la psychose qu’un malaise en lien avec l’adolescence, représentent des cas ordinaires pour les psychiatres.
Adoptant une posture frontalière, l’auteur analyse les incertitudes des psychiatres face à des adolescents dits « fragiles » et met au jour la complexité de leur travail. Cet ouvrage nous montre comment les psychiatres évaluent les risques et exercent leur vigilance tout en étant soucieux de ne pas s’engager dans des annonces, comment ils influencent les orientations scolaires afin d’anticiper les décrochages, comment ils gèrent leurs relations avec les parents, et comment, ce faisant, ils emploient l’émotion et la spiritualité face à un avenir incertain.

Table de matières disponible ici

Laelia Benoit est psychiatre et chercheuse à la Maison de Solenn et au Centre d’Épidémiologie et de Santé Publique (CESP). Cette étude sociologique sur les pronostics psychiatriques a été réalisée dans le cadre de la mention Santé Populations et Politiques Sociales de l’EHESS. Ses travaux actuels portent sur le parcours des adolescents qui refusent de se rendre à l’école (CERMES3, EDSP Paris XI)

http://amades.hypotheses.org/5844

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire