vendredi 7 octobre 2016

ETUDE RECHERCHE Compréhension clinique et projective du passage à l’acte suicidaire chez le jeune homosexuel : impact des

Communication
Compréhension clinique et projective du passage à l’acte suicidaire chez le jeune homosexuel : impact des traumas précoces
Anaïs Barrattini a, , , Anne-Valérie Mazoyer a, Gérard Pirlot a, Vincent Estellon b
a Laboratoire LCPI, université Toulouse II Jean-Jaurès, 5, allée Antonio-Machado, 31100 Toulouse, France
b Laboratoire EPSYLON, université Paul-Valéry Montpellier III, route de Mende, 34100 Montpellier, France
Available online 4 October 2016
Résumé
Nous proposons dans cet article d’apporter une nouvelle lecture de la prévalence du recours à l’acte suicidaire au sein de la population homosexuelle. En effet, à partir de l’analyse clinique et projective de Lucas, jeune homosexuel suicidaire, nous soutenons que la répétition des passages par l’acte suicidaire masquait d’anciens traumas, mettant ainsi, en réalité, au second plan la problématique de l’orientation sexuelle comme facteur causal et initiateur des actes suicidaires. Nous avons alors repéré la force des traumas précoces vécus durant l’enfance de Lucas, leur réactualisation dans l’économie psychique sur le développement identitaire et sexuel et dégagé leurs aménagements psychiques. Nous posons alors l’hypothèse que l’acte suicidaire pourrait être, en réalité, révélateur de traumas précoces.
Mots clés Adolescent; Cas clinique; Homosexualité; Jeune adulte; Passage à l’acte; Tentative de suicide; Test Rorschach; Traumatisme psychique
Auteur correspondant. 34, allée Forain-François-Verdier, 31000 Toulouse, France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire