vendredi 9 septembre 2016

ETUDE RECHERCHE Veuvage, dépression et crise suicidaire chez le sujet âgé


Veuvage, dépression et crise suicidaire chez le sujet âgé
G. Pierron-Robinet
Hôpital de jour de psychiatrie de l’âge avancé « Le Rempart », 2, rue du Maréchal-Lefèbvre, 68250 Rouffach, France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 06 septembre 2016
Résumé

Le taux élevé de suicide chez les personnes âgées représente une réalité clinique et épidémiologique préoccupante. Cet article étudie les liens existants entre la dépression apparue suite au veuvage et la crise suicidaire du sujet âgé. Ainsi la perte combinée du conjoint et du lien conjugal mettrait à jour une faille dans l’organisation narcissique de la personnalité, qui pourrait favoriser l’éclosion tardive de la crise suicidaire. L’analyse d’un cas clinique illustre ces développements conceptuels.

Plan
Cas clinique
Discussion
La dépression anaclitique et le recours au déni et au clivage du Moi, comme défenses contre l’expérience de viduité
Les réactions maniaques comme défenses contre la perte et la constitution du faux self
L’axe anéantissement-toute-puissance comme défenses contre le retour du trauma narcissique impensable
L’illusion conjugale et l’attachement au négatif comme défenses contre la perte des liens du couple
Conclusion
Déclaration de liens d’intérêts
http://www.em-consulte.com/article/1077952/veuvage-depression-et-crise-suicidaire-chez-le-suj

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire