jeudi 4 août 2016

BELGIQUE Infrabel ne communiquera plus sur les suicidés du rail

Infrabel ne communiquera plus sur les suicidés du rail
RTBF  Publié le mardi 02 août 2016 *
Les chiffres annuels de suicide sur le rail ne seront plus rendus publics a décidé Infrabel. Le gestionnaire du réseau ferroviaire avait déjà décidé, il y a 5 ans, de limiter sa communication à propos des suicides. Plus question par exemple de donner les circonstances et les lieux précis d’un acte de désespoir. Mais désormais, la démarche va plus loin encore, puisque même les statistiques ne seront plus dévoilées.

Ce choix de communication vient en quelque sorte appuyer des dispositifs matériels. C’est ce qu’explique Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel : "Depuis de nombreuses années, nous travaillons avec les associations de prévention contre le suicide et nous avons mis sur pied toute une série de mesures matérielles, qu’elles soient l’installation de lumières spécifiques, que ce soit des caméras thermiques, que ce soit des clôtures à des endroits sensibles… Et malgré toutes ces mesures matérielles, force est de constater que le phénomène n’a pas été enrayé, au contraire c’est un phénomène en hausse. Ces associations nous ont demandé maintenant de travailler sur d’autres types de mesures, à savoir de ne plus parler du tout et ce par peur de l’effet copycat. Cet effet copycat, en fait, qui veut que des personnes fragilisées auraient tendance à reproduire le modus operandi d’un suicide de ce qu’ils pourraient lire dans la presse ou entendre dans la presse audiovisuelle".

Les associations disent ne pas vouloir que le sujet soit tabou mais elles souhaitent insister sur la prévention, plutôt que sur les scénarios de passage à l’acte. Le numéro du Centre de prévention du suicide, c’est le 0800 32 123. En Belgique, le suicide représente 5 à 6 décès par jour selon les chiffres officiels.

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_infrabel-ne-communiquera-plus-sur-les-suicides-du-rail?id=9367462

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire