lundi 23 mai 2016

MANIFESTATION BREST (29) 26/05/2016

source Le Télégramme (Bretagne)
BREST-OUEST
Finistère-nord, samedi 21 mai 2016, p. BROUNE

Conférence. Le suicide un sujet dont il faut parler
Le suicide, sujet tabou, sera le thème de la deuxième conférence santé organisée jeudi. Pour en parler, le docteur Philippe Genest, psychiatre à Brest, sera présent. Il répondra également aux questions du public.
Normal
La deuxième conférence santé de l'année, organisée par la municipalité, se déroulera jeudi, à partir de 19 h à l'espace culturel. Gratuite et ouverte à tous, cette conférence aura pour thème « Les conduites suicidaires » et sera animée par le docteur Philippe Genest, psychiatre au CHRU de Brest. Ce spécialiste a voulu apporter quelques précisions : « La Bretagne est très concernée par le suicide, c'est même un problème de santé publique. En 2014, 800 morts ont été enregistrées en Bretagne. Cela concerne trois fois plus d'hommes surtout proches de la quarantaine que de femmes. Chez les jeunes, c'est une des premières causes de mortalité ».
« Parler du suicide ne doit pas être tabou »
Il continue : « La Bretagne est aussi la région où l'on comptabilise le mieux le suicide. Pour les tentatives de suicide, 6.000 personnes ont été enregistrées en Bretagne, en 2014. Les femmes sont plus concernées que les hommes. Les causes du suicide ou de tentative peuvent être la maladie psychique, le chômage, le divorce enfin tout ce qui coupe les liens. Pour prévenir la récidive, il faut maintenir les liens, c'est aussi un travail du corps médical. Parler du suicide, c'est aussi faire de la prévention. Parler du suicide ne doit pas être tabou. » Pourquoi y a-t-il plus de suicide en Bretagne ? « Personne n'a la réponse, aucune étude n'a pu privilégier tel ou tel facteur. Alors toutes les rumeurs ne sont pas fondées. » À l'issue de la conférence, le public pourra échanger avec le conférencier.
Pratique
Conférence jeudi, à partir de 19 h, à l'espace culturel. Gratuit


De gauche à droite, Gilles Mounier maire ; le docteur Philippe Genest ; le docteur Nouredine Chahir, médecin urgentiste au CHRU de Brest et Chantal Sève, adjointe au maire en charge de la communication.
Illustration(s) :
De gauche à droite, Gilles Mounier maire; le docteur Philippe Genest; le docteur Nouredine Chahir, médecin urgentiste au CHRU de Brest et Chantal Sève, adjointe au maire en charge de la communication.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire