vendredi 6 mai 2016

ETUDE RECHERCHE AUTRICHE Une comparaison des suicides des patients en psychiatrie, après la sortie et les individus non récemment hospitalisés

A comparison of suicides in psychiatric in-patients, after discharge and in not recently hospitalized individuals
Eberhard A. Deisenhammer a, , ,Elisa-Marie Behrndt a, b, Georg Kemmler a, Christian Haring c, Carl Miller d
a Department of General and Social Psychiatry, Medical University of Innsbruck, Austria
b Department of Psychiatry and Psychotherapy, Center for Health Services Research in Medicine, Erlangen, Germany
c Department of Psychiatry and Psychotherapy B, State Hospital Hall in Tirol, Austria
d Department of Psychiatry, County Hospital Kufstein, Austria
dans Comprehensive Psychiatry  Available online 6 May 2016 In Press, Accepted Manuscript
La Durée du traitement des patients hospitalisés et les premières semaines après la sortie de l'hôpital ont à plusieurs reprises été décrit comme des périodes de risque accru de suicide. Cette étude compare les facteurs démographiques, cliniques des suicides des patients hospitalisés, ceux sortis,  ceux des patients non récemment hospitalisés.Méthodesles données sur le suicide du Tyrol Suicide Register liees avec des registres de trois hôpitaux psychiatriques dans l'État du Tyrol, en Autriche. Les cas de suicide ont ensuite été classés comme suicide de patient suicides, les suicides post-décharge (suicide dans les 12 semaines après la sortie) ou jamais / non hospitalisés dans les 12 semaines avant la mort. Les données ont été recueillies entre 2004 et 2011.RésultatsSur un total de 711 cas, 30 étaient en hospitalisation, 89 en post-décharge et 592  non récemment hospitalisés. Les trois groupes différaient en ce qui concerne le ratio homme femme (plus faible dans les deux groupes hospitalisés), l'état matrimonial, la méthode de suicide utilisé, l'histoire des tentatives de suicide et des menaces de suicide (  plus élevé dans les patients hospitalisés) et si aveint eu un un traitement avec un psychiatre un médecin généraliste peu de temps avant la mort.
ConclusionsLes trois populations de suicide diffèrent par un certain nombre de variables. différents facteurs semblent influer sur le risque de suicide et de choix de la méthode différemment dans les suicides en milieu hospitalier, post-décharge et non hospitalisés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire