vendredi 15 avril 2016

AQUITAINE LIMOUSIN POITOU CHARENTES « Sentinelles et référents », Campagne de prevention contre les violences scolaires au lycée

« Sentinelles et référents », contre les violences scolaires au lycée

« Sentinelles et référents », contre les violences scolaires au lycée
Le Conseil régional lutte contre les violences scolaires dans ses lycées et met en place des « sentinelles et référents » pour prévenir toute situation de harcèlement, de bizutage ou de discrimination. 

Lancé en Bretagne en 2012 , le dispositif « Sentinelles et Référents » associe 10 élèves volontaires (les sentinelles) et 6 adultes de la communauté éducative (les référents) qui œuvrent ensemble dans chaque établissement, afin d’améliorer la détection des élèves victimes de harcèlement et plus généralement à prévenir la venue de ces actions.
Dans ce cadre, le Conseil régional, en partenariat avec le Rectorat, propose aux établissements scolaires (lycées et CFA) du territoire de Poitou-Charentes, une formation de 2 modules de 2 jours dont l’objectif est de prévenir toutes les conséquences des phénomènes de bouc-émissaire à l’école, qu’il s’agisse de mal-être, de risque suicidaire, de comportement agressif et violent, d’isolement, d’addictions et de harcèlement moral ou sexuel, mais aussi de décrochage ou de phobie scolaire.
Vous avez été témoin de scènes de violence, bizutage ou harcèlement ?
Parlez-en à une sentinelle dans votre lycée
tryptique-sentinelles
Sentinelles et référents est mis en place dans les lycées suivants :
– Lycée Pierre-André Chabanne (16)
– Lycée Louise Michel (16)
– Lycée Charles-Augustin Coulomb (16)
– Lycée Georges Desclaude (17)
– Lycée de Cordouan (17)
– Lycée Jean Hyppolite (17)
– Cité scolaire Genevoix/Signoret (79)
– MFR Moncoutant (79)
– Lycée Haut Val de Sèvres (79)
– Lycée Jacques Bujault (79)
– Lycée Thomas-Jean Main (79)
– EREA Anne Frank (86)
– CFA Chambre des métiers de la Vienne (86)
– Lycée Raoul Mortier (86)
– Lycée Réaumur (86)
Cette formation, assurée par le Pôle « discriminations Violence Santé » de la Ligue Française pour la Santé Mentale, se déroule au sein des établissements volontaires et est proposée à un groupe de 10 lycéens/apprentis (autant de garçons que de filles) et de 6 adultes (parmi les équipes pédagogiques et de service).
Ces adolescents volontaires, identifiés comme « les sentinelles », et les adultes comme « les référents » sont ainsi formés pour repérer, désamorcer les situations conflictuelles et aider les jeunes en situation de mal être.
 Source https://jeunes.poitou-charentes.fr/sentinelles-et-referents-milieu-scolaire/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire